Couverture de la bande dessinée « The Realm – Tome 1 » – Jeremy Haun et Seth Peck – ©Casterman – Paperback

Il y a 15 ans, notre monde a été envahi par des orcs et des Gobelins. Depuis, les derniers représentants de la race humaine s’efforcent de survivre dans les ruines ravagées de leur civilisation.

Le décor de cette bande dessinée apocalyptique imaginée par Seth Peck (X-Men) et dessinée par Jeremy Haun (Marvel, DC, IDW) est plantée.

Dès les premières cases, on vit l’enfer de la terre en compagnie de Will Nolan, un contrebandier au passé louche, qui se voit contraint de tuer son client lorsqu’il lui ramène Sasha, une jeune qu’il dit être sa fille.

Fin de l’acte I. Passons à l’histoire qui va nous occuper durant les divers tomes de la nouvelle saga « The Realm » : Will Nolan obtient un nouveau contrat qui semble passablement encore plus dangereux que les précédents. Il doit convoyer un petit groupe de scientifiques vers l’Ouest. Sur son chemin, il découvre que le maléfique sorcier Eldritch est bien décidé à s’emparer de la mystérieuse cargaison que les scientifiques possèdent et dont Nolan n’a aucune idée de son existence.

Après 136 pages et une bataille d’enfer, une jeune fille sort d’une eau rougeâtre avec les mots « à suivre » qui nous laissent sur notre faim en attendant le prochain tome…

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone