Le réalisateur belge Joachim Lafosse est de retour à Cannes avec L’Économie du couple présenté à La Quinzaine des Réalisateurs.

Après 15 ans de vie commune, Marie et Boris se séparent. Or, c’est elle qui a acheté la maison dans laquelle ils vivent avec leurs deux enfants, mais c’est lui qui l’a entièrement rénovée. A présent, ils sont obligés d’y cohabiter, Boris n’ayant pas les moyens de se reloger. A l’heure des comptes, aucun des deux ne veut lâcher sur ce qu’il juge avoir apporté.

Pour ce huit clos familial, Joachim Lafosse a engagé Bérénice Bejo, Cédric Kahn, Marthe Keller et les jumelles Jade et Margaux Soentjens. Au départ, la caméra se fait discrète, à travers une porte vous découvrez le quotidien douloureux de cette famille. Puis la caméra entre pleinement dans le champs jusqu’à filmer de très près les visages des protagonistes. Le film est basé sur le regard de la mère (Bérénice Bejo). Elle nous apparaît comme fautive, comme butée alors que Boris (Cédric Kahn) nous apparaît désemparé, cherchant une solution pour que le couple puisse revivre pleinement ses heures joyeuses d’antan.

Le scénario a été écrit par Mazarine Pingeot et Fanny Burdino et retravaillé par Joachim Lafosse et Thomas Van Zuylen. C’est la première fois que le réalisateur travaille sur un scénario déjà écrit et qu’on lui propose. Il tenait depuis très longtemps à filmer un huit clos. L’histoire lui a plu directement étant lui même frère de jumeaux.


Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email