Aéroport de Zaventem – Bruxelles – ©misteremma.com

Certains journalistes sont déjà sur le front pour assurer la 71ème édition du festival de Cannes. Pour ma part, j’ai pris le temps pour arriver, me poser et trouver mes marques. Il faut dire qu’il n’y a d’empressement pour les journalistes qui, dorénavant, découvrent les films en même temps que les invités d’honneur et les festivaliers.

Le film d’ouverture était un événement franco-espagnole dans lequel les spectateurs du Grand Théâtre Lumière ont pu découvrir Penélope CRUZ et Javier BARDEM. Là encore, nul besoin de se presser jusqu’à la Croisette pour voir Todos Lo Saben (Everybody Knows) de Asghar FARHADI car le film est projeté en simultané dans de nombreuses salles en France et en Belgique (Bozar à Bruxelles).

Ce premier long métrage de la compétition officielle raconte l’histoire de Laura qui, à l’occasion du mariage de sa sœur, revient avec ses enfants dans son village natal au cœur d’un vignoble espagnol. Mais des évènements inattendus viennent bouleverser son séjour et font ressurgir un passé depuis trop longtemps enfoui. (lire notre critique)

Avec mon ami Nicolas Gilson, nous avons ouvert officiellement le Festival à notre manière : une glace chez Amorino suivie d’une annual pizza party ont honoré notre présence dans le Sud de la France.

Selfie Nicolas Gilson – Mister Emma – Glace Amorino – Cannes – ©misteremma.com

De cette première journée très calme, on retiendra les discours d’Edouard Baer en excellent maître de Cérémonie et bien évidement une montée des marches toujours glamour même sans selfie et même encore plus peut-être, sûrement.

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email