Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

CANNES 2018 : « Weldi » (Mon cher enfant) de Mohamed Ben Attia

Riadh s’apprête à prendre sa retraite de cariste au port de Tunis. Avec Nazli, il forme un couple uni autour de Sami, leur fils unique qui s’apprête à passer le bac. Les migraines répétées de Sami inquiètent ses parents mais rien ne laisse apparaître le destin de cette famille. A deux jours du bac, Sami disparait, Riadh et Nazli le cherchent et découvrent qu’il est parti en Syrie en passant par la Turquie.

La petite « entreprise » s’effondre.
Mohamed Ben Attia voulait que les parents soient très vieux afin de faire comprendre qu’ils leur a certainement été difficile d’avoir ce fils et que cet enfant représente le lien qui les unis, le lien qui a construit leur vie. Lorsque le fils disparaît, c’est leur vie qui s’effondre. Tout ce qu’ils ont construit n’existe plus.
Le Djiad n’est pas important. Le réalisateur aurait pu le faire disparaître dans une secte par exemple. Ce qui est important c’est le voyage que le père fait pour retrouver son fils, c’est le fait que le fils (le corps) disparaît.

Le film montre très bien comment une famille ne tient que grâce aux enfants qu’ils ont créés. Le départ de l’enfant dans cette famille détruit la petite « entreprise » que papa et maman avait construit ensemble.

Mohamed Dhrif est extrêmement touchant dans le rôle du père. « Il avait joué en 1986 un petit rôle dans « L’Homme cendres de Nouri Bouzid, et dans une sitcom vieille de 30 ans, une série policière » décrypte Mohamed Ben Attia « Tout de suite, j’ai su qu’il était l’interprète idéal« .

Portrait Mohamed Dhrif – Festival de Cannes 2018 – ©misteremma.com

Fiche technique
Titre : Weldi (Mon cher enfant)
Réalisateur : Mohamed Ben Attia
Avec : Mohamed Dhrif, Imen Cherif, Mouna Mejri
Pays d’origine : Tunisie, Belgique, France
Date de sortie : 21/11/2018 (France)
Genre : Drame
Durée : 1h44
Co-production : Les Films du Fleuve (Belgique francophone minoritaire)
Sélection : Quinzaine des réalisateurs – Festival de Cannes 2018

Affiche du film « Weldi » (Mon cher enfant) de Mohamed Ben Attia

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *