Raphaël est un jeune chef d’une bande de petits voleurs de rues. Son passé compliqué entre une mère qui vient de décéder et son père qui est sans domicile suite à des complications psychologiques ne l’aide pas vraiment à garder la tête hors de l’eau et à paraître « normal » vis-à-vis de ses colocataires mais il doit également affronter la remise en question de son autorité par Kevin, son fidèle lieutenant. Pour garder le pouvoir, il doit affronter la trahison et un univers de plus en plus violent, où les armes remplacent les poings.

Frédéric Carpentier nous entraîne dans un drame fragile où le personnage principal nous est présenté comme un allié et non comme un ennemi. Vous aurez de la compassion pour le jeune homme. Le réalisateur interroge notre société et ses travers. Il questionne également l’amour, l’autorité, le pouvoir et les armes de survie.

Le héros passe de petit délinquant à meurtrier pour nous expliquer comment le chemin entre l’un et l’autre est finalement très mince.

« Jeunesse sauvage » est un film de bonne facture qui se laisse regarder avec passion. A l’écran, le jeune Pablo Cobo crève l’écran et est soutenu par la jeune héroïne de la web-série belge « La Théorie du Y« , Leone François.

Fiche technique
Titre : Jeunesse sauvage
Réalisation : Frédéric Carpentier
Avec : Pablo Cobo, Darren Muselet, Leone François
Pays : France – Belgique
Genre : Drame
Date de sortie : 22/06/2020 (France) – 22/07/2020 (Belgique)
Durée : 1h20

Affiche du film « Jeunesse sauvage » de Frédéric Carpentier
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email