Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

EUROVISION 2018 : Découvrez les principaux favoris (2)

La pression monte tout doucement à Lisbonne où les premières répétitions débuteront ce dimanche. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir quatre nouveaux candidats que l’on pourrait bien retrouver dans la top 10 final, ce samedi 12 mai, au terme du 63eme concours Eurovision.

Incontournable Suède !
S’il y a bien un pays dont la contribution est systématiquement très attendue, c’est la Suède! Les scandinaves ont l’Eurovision dans le sang et ce n’est pas le charmant Benjamin Ingrosso qui vous dira le contraire. En mars dernier, il a remporté le Melodifestivalen, la très populaire sélection nationale dont les audiences impressionnantes laissent rêveur tous les diffuseurs européens (3,6 millions de téléspectateurs pour la finale). Sa chanson « Dance you off » est comme toutes les participations suédoises: moderne, efficace et terriblement radio-friendly. De quoi remporter le trophée pour la 7e fois et égaler ainsi l’Irlande qui détient toujours le record du plus grand nombre de victoires?

L’Australie, toujours aussi enthousiaste
Depuis 2015, l’Australie a rejoint la grande famille de l’Eurovision et prend sa participation très au sérieux. La jeune Jessica Mauboy a été désignée pour défendre sa lointaine contrée. Elle avait déjà foulé la scène de l’Eurovision en 2014, lors de l’entracte de la deuxième demi-finale. Ce fut un avant-goût de la participation officielle du pays, un an plus tard. Depuis, l’Australie s’est toujours qualifiée en finale et avait même failli l’emporter en 2016 avec « Sound of silence » de Dami Im, deuxième et meilleur classement jusqu’à présent.

A Lisbonne, Jessica défendra « We got love », une chanson positive et enjouée qui fait penser au « I’m Alive » de Celine Dion. Cette contribution fédératrice pourrait offrir une première victoire à Down Under. Rappelons que dans cette éventualité, le concours serait malgré tout organisé dans un pays européen partenaire. Pas de voyage à Sydney en perspective!

La surprise tchèque
Mikolas Jozef, le candidat tchèque, est sans doute le chouchou des bookmakers. Depuis que sa chanson « Lie to me » a été choisie en janvier, le jeune homme n’a plus quitté le top 3 des pronostiqueurs. Une surprise quand on sait à quel point le pays n’a jamais entretenu une grande histoire d’amour avec le concours. Depuis 2007, les tchèques n’ont participé que 7 fois, se retirant pendant 5 ans à cause du manque d’intérêt des téléspectateurs. Ils n’ont accédé qu’une fois à la finale et y ont terminé à l’avant-dernière place. Bref, si les prédictions se confirment, Mikolas bouleverserait de vilaines habitudes. Il semble surtout séduire par sa fougue et son déhanché et il a fait le buzz en apparaissant sur un…chameau dans son clip! Pas sûr cependant que l’animal le rejoigne sur la scène de l’Eurovision.

La Bulgarie, nouvelle valeur sûre du concours
Depuis son retour à l’Eurovision en 2016, la Bulgarie est devenue un redoutable adversaire. Quatrième en 2016, deuxième en 2017, le pays fait à nouveau office de favori. Cette année, Equinox, un groupe créé de toute pièce, défendra « Bones », un titre pop assez dark, les bulgares misant sur les qualités vocales des membres du groupe, scrupuleusement sélectionnés. Parmi eux, trois bulgares et deux américains dont Johnny Manuel qui n’est pas un inconnu. Il avait été époustouflant lors de son audition à « America’s got talent 2017 » en interprétant de manière magistrale le mythique « I have nothing » de Whitney Houston. La vidéo de sa prestation fera le tour des réseaux sociaux. En proposant une participation un brin artificielle mais diablement efficace, la Bulgarie espère bien décrocher sa première victoire en douze tentatives.

Vous connaissez désormais quelques favoris de cette édition 2018. Quel est le vôtre ? Y a-t-il un éventuel outsider qui arrivera à décrocher la victoire tant convoitée? Réponse le samedi 12 mai vers minuit…

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *