Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

EUROVISION 2018 : Demain, c’est la grande finale !

Hier, la deuxième demi-finale nous a livré son verdict et offert les 10 derniers qualifiés pour la grande finale qui aura lieu samedi soir, à 21h, heure belge. Certains regretteront un niveau moindre que lors du show de mardi. Avec pareille concurrence, notre Sennek aurait peut-être pu se qualifier. Inutile de trop remuer le couteau dans la plaie, nous ne connaîtrons les résultats détaillés que dimanche et nous pourrons alors tirer les conclusions nécessaires. Entre temps, il s’est passé pas mal de choses dans le monde fantastique de l’Eurovision. Voici ce qu’il faut en retenir!

Des polémiques à gogo!

La journée de jeudi a surtout été celle des polémiques. Salvador Sobral, le gagnant de l’édition 2017, est à l’origine de la première. Interviewé par un quotidien portugais, il a qualifié la participation israélienne (une des favorites) de « chanson horrible » et a constaté que depuis sa victoire « rien n’avait changé ». Lui qui critiquait la musique « fast-food » lance un nouveau pavé dans la mare et les réactions ne se sont pas faites attendre. Jacques Houdek, le candidat croate en 2017, a appelé l’UER à rayer le portugais de la liste des gagnants. Les fans du concours regrettent son ingratitude et son manque d’investissement dans cette édition 2018. Quant à Netta Barzilai, la principale intéressée, elle a répondu de la plus belle des manières en envoyant « juste de l’amour à Salvador et à tous les artistes, qu’importe leur genre musical ».

L’autre polémique nous vient de Chine. La chaîne Mango TV qui a l’exclusivité pour le concours dans l’Empire du Milieu s’est vu retirer ses droits après la première demi-finale partiellement censurée pour les téléspectateurs chinois. Certaines prestations n’ont en effet pas été retransmises entièrement. En cause ? Les autorités chinoises ne permettaient pas la diffusion des tatouages de l’albanais et la danse entre deux hommes qui accompagnait la chanson irlandaise. Ils ont également flouté les drapeaux arc-en-ciel brandis par les spectateurs de l’Altice Arena. L’UER a donc décidé de stopper sa collaboration avec la chaîne chinoise, les règles stipulent très clairement que le show doit être diffusé dans son entièreté et ne peut en aucun cas être modifié.

La délégation belge profite encore de Lisbonne

Hier, les membres du fan-club OGAE Belgium se sont réunis pour un tour en voilier sur le Tage. L’occasion pour les fans belges de se rencontrer et de partager un moment convivial dans la ville-hôte. La bonne surprise fut la présence de toute la délégation belge à bord.

Croisière OGAE Belgium – DMD 10/5/2018

Eliminée prématurément mardi, Sennek a vu son agenda se libérer et a donc illuminé la croisière de sa présence généreuse. Autographes, photos, bises à tous les membres, ce fut aussi l’occasion pour elle de digérer la déception. Nous avons partagé un verre de vin rouge et elle m’a confié n’avoir aucun regret. « Il y a surement une bonne raison pour laquelle je ne suis pas qualifiée mais il faudra encore un peu de temps avant de comprendre ce qu’il s’est passé » m’a-t-elle dit. Cette croisière fut en tout cas une réussite et je ne peux qu’inciter les amateurs de l’Eurovision à le rejoindre. Alors qu’il ne comptait plus qu’une quinzaine de membres en 2010, le club OGAE Belgium a grandi au fil des années et ce sont près de 300 fans qui le font désormais vivre. L’adhésion annuelle ne coute que 10 euros. All Aboard, j’ai envie de dire !

Sennek toujours aussi souriante – DMD 10/5/2018

Incertitude pour la victoire finale

Demain soir, un peu après minuit, nous connaîtrons le gagnant du 63e concours Eurovision. Qui l’emportera ? Les observateurs sont plus perdus que jamais et les pronostics évoluent d’heure en heure. Chypre mène toujours la dance mais suivi de très près par Israël. L’Irlande a fait une apparition remarquée dans le top 3, sans doute aidée par la polémique liée à sa chorégraphie censurée. La France et l’Allemagne complètent le top 5 actuel. Je reste toujours convaincu que Madame Monsieur a ses chances. Interviewé sur les ondes de Vivacité dans l’émission « Quoi de neuf ? » ce soir à 18h15, j’ai d’ailleurs confirmé ma préférence. La chaîne de la RTBF diffuse d’ailleurs déjà régulièrement le titre « Mercy ». Ils ont en tout cas hérité d’un très bon ordre de passage. Ils passeront en 13e position. Les autres favoris défileront en fin d’émission et risque de s’annuler les uns les autres.

Le candidat danois lors de la deuxième demi-finale – 10/5/2018

Beaucoup de poids lourds du concours ont été éliminés en demi-finale. On pense à l’Azerbaïdjan, à l’Arménie, à la Pologne, à la Roumanie et surtout à la Russie. Handicapée de naissance, la candidate russe n’aura pas ému les européens avec sa chanson « I won’t break« . Quels candidats bénéficieront donc du report de voix ? Et vous, quels sont vos favoris ? Voici une fiche de vote prête à l’emploi pour la grande finale de demain. Enjoy !

Fiche_vote_2018_Finale

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *