Ce 20 juin 2019 démarre à Bruxelles la 2ème édition du BRIFF. Avec sa programmation éclectique menée par des nouveautés, des pépites cannoises et des cartes blanches, je ne peux que faire le parallèle avec le Sofilm Summercamp qui se déroule du 19 au 23 juin à Nantes.

Il y a une saveur de convivialité et de bonheur simple qui se dégage des deux festivals de cinéma. Il y a tout de même une différence notoire entre les deux : si Nantes se la joue famille, Bruxelles se veut grande dame avec l’organisation d’une compétition internationale.

En invitant Emilie Dequenne et Bouli Lanners, le BRIFF rend d’abord un vibrant hommage à deux incommensurables talents du Septième Art belge. Les organisateurs donneront également la parole à Michel Hazanavicius et Abel Ferrara.

A Nantes, François Hollande présentera le 20 juin « Usual Suspects » de Bryan Singer, Anaïs Demoustier présentera le même jour « Loulou » de Maurice Pialat. Doria Tillier et John Landis seront également présents pour présenter leurs coups de cœur cinématographiques.

Le Sofilm Summercamp dégaine les deux Prix du Jury cannois : en ouverture (« Les Misérables » de Ladj Ly) et en clôture de son édition (« Bacurau » de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles).

Le BRIFF, quant à lui, ouvrira son festival avec « It Must Be Heaven » de Elia Suleiman, mention spéciale et prix Fipresci au Festival de Cannes 2019.

ES fuit la Palestine à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil, avant de réaliser que son pays d’origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d’une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l’absurde. Aussi loin qu’il voyage, de Paris à New York, quelque chose lui rappelle sa patrie.Un conte burlesque explorant l’identité, la nationalité et l’appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir “chez soi” ?

Affiche du film « It Must Be Heaven » de Elia Suleiman

L’été au cinéma ne se terminera pas après la clôture des deux festivals car le cinéma Palace – partenaire du BRIFF – vous propose une programmation estivale (intitulée Sun Screens) qui se décline sur 3 axes : des classiques (« Easy Rider« , « Solaris« , « Some Like It Hot« , « Suddenly Last Summer« ), un focus sur Agnès Varda (« Cléo de 5 à 7« , « L’une chante, l’autre pas« , « Le Bonheur« , « Varda par Agnès« ) et des inédits (« God exists, her name is Petrunya« , « L’heure de la sortie« , « Mate Me Por Favor« , « Sauvage« ).

L’été verra également, sur vos écrans favoris, la sortie du dernier Fatih Akin « The Golden Glove« , « La Quiétude » de Pablo Trapero, « Once Upon A Time… in Hollywood« , film événement à Cannes de Quentin Tarantino et le très attendu film du belge Tim Mielants « De Patrick« .

Patrick vit avec ses parents dans un camping naturiste. À la mort de son père, il prend la direction du site. Mais Patrick a autre chose en tête : il a perdu son marteau préféré. Les résidents du camping voudraient que Patrick reprenne sa vie en main, mais il est déterminé à retrouver son marteau. Sa recherche devient peu à peu une quête existentielle. Patrick est une tragicomédie sur les particularités humaines, sur comment lâcher prise et être heureux tel qu’on est.

Affiche du film « De Patrick » de Tim Mielants

Plus d’infos
BRIFF
Sofilm Summercamp Festival
Sun Screens

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email