J’habite dans la commune de Saint-Josse-ten-Noode à Bruxelles dans laquelle son bourgmestre (maire) était un fervent défenseur du Jazz car il en jouait avec son band.

Je ne sais pas s’il en est l’initiateur mais en tout cas c’est grâce à lui que la Jazz Station a vu le jour à la chaussée de Louvain dans l’ancienne gare de la SNCB.

Je me rappelle d’ailleurs avoir fait une émission télé sur ce lieu emblématique de la plus petite commune bruxelloise en compagnie de l’architecte Paul Delaby qui avait géré les travaux du projet.

Les images ont bien vieilli. C’était au début de l’aventure. En 2009. 15 ans ont passé depuis l’ouverture et l’endroit est toujours aussi vivant comme au premier jour. Les lundis d’Hortense, des cycles de concerts-apéritifs ou encore des expositions animent le lieu et la qualité de performances en ont fait un endroit incontournable du Jazz à Bruxelles.

Si vous êtes en voyage et que vous aimez le jazz, j’ai trouvé sur le web un article qui recense 5 festivals à ne manquer sous aucun prétexte et je dois dire que le choix est vraiment intéressant. J’aimerais en ajouter un sixième à la liste avec le festival bruxellois bien sûr ! Il se déroule chaque année à Flagey en janvier durant 11 jours. Cette année, c’est Melanie De Biasio qui a ouvert le bal. Chanteuse et flutiste, la jeune femme est originaire de Charleroi. Elle a irradié Flagey en ouverture du festival avec deux concerts exceptionnels et uniques.

Et ce n’est pas tout car Bruxelles aime vraiment le jazz ! Et organise un week-end en mai prochain. Les dates exactes sont du vendredi 29 au dimanche 31 mai 2020. Si le festival de janvier se situe dans la commune d’ixelles dans un lieu unique, les concerts du week-end de mai se dérouleront au centre ville sur la magnifique Grand Place mais également à la place Saint-Catherine. Le site internet prévient : Le Brussels Jazz Weekend est un évènement qui offrira aux nombreux amateurs de jazz une occasion de parcourir la ville aux sons enivrants, festifs et chaleureux du jazz belge et international. Aussi bien en plein air que dans de nombreux salles et bars, le public pourra déguster – gratuitement – une musique en pleine effervescence, le jazz sous toutes ses formes : du swing au bebop, des influences blues, rock ou musique du monde,…

Sachez, enfin, que le Brussels Jazz Orchestra se chargera de l’ambiance comme curateur de la Grand Place. Et en plus c’est gratuit mais attention à l’affluence, les places risquent de vite partir.

Le mois de mai est généralement un mois où il ne pleut pas trop en Belgique. Les températures sont plutôt douces et agréables. Vous pourrez au détour d’une rue du centre ville découvrir les joyeux de l’architecture, profiter du nouveau piétonnier sur les grands boulevards ou encore manger une gaufre en admirant le Mannekenpis et en dégustant une bière au Poechenellekelder, un café typique bruxellois.

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email