Une semaine chaotique pour le vaccin AstraZeneca : après avoir découvert une trentaine de cas de thrombose chez des personnes vaccinées (soit 0,0002% !), de nombreux pays européens dont le Danemark, la Norvège, l’Islande, l’Italie, la France, Il’rlande, les Pays-Bas l’Allemagne, l’Espagne suspendent leur vaccination, le temps à l’Agence Européenne des Médicaments de confirmer si oui ou non on peut continuer la vaccination. Le suspens aura duré 3 jours pendant lesquels la Belgique a poursuivi sa vaccination ne répondant pas l’hystérie collective car finalement, le bienfait de l’AstraZeneca est bien plus important que les effets indésirables.

Cette aventure politico-médiatique aura mis en lumière qu’un médicament largement répandu présente un risque bien plus élevé et avéré de thrombose (que le vaccin) sans pour autant remettre en question sa commercialisation. Ce médicament est la pilule contraceptive ! Mais là, personne ne s’en inquiète… peut-être parce qu’il n’est pris que par des femmes… comme le cancer gay dans les années 80 qui ne faisait froncer aucun sourcil…

Et tout cas, ça n’aura pas empêché Jean Castex d’annoncer un reconfinement de 16 départements pour quatre semaines à partir de la nuit du vendredi 19 au samedi 20 mars. Le couvre-feu dans le reste de la France passe de 18 à 19h en raison du changement d’heure (!). Ce nouveau confinement a ses nouvelles règles : les écoles restent ouvertes, les librairies et la coiffeurs aussi, les français peuvent de promener à 10km de chez eux et rester dehors autant de temps qu’ils le désirent… ils sont en fait confinés dehors !

On pourrait en rester là sur la covid mais non ! La France aimant les polémiques, la Haute Autorité de Santé a recommandé que l’AstraZeneca ne soit administré qu’à des personnes de plus de 55 ans ajoutant ainsi de la désinformation et des doutes sur ce vaccin et allant à l’encontre de ses propres recommandations au début de la vaccination où elle recommandait à justement ne pas administrer ce vaccin aux plus de 55 ans.

Mireille Tseuhi Robert, présidente du Bamko, un centre féministe de réflexion et d’action sur le racisme anti-noirs, a déclaré au micro de RTL-TVI que la chanson Cho KA KA O interprétée par Annie Cordy était une chanson raciste. Mais on ne touche pas à Annie au plat pays ni même ailleurs et c’est une fronde épaisse qui s’est abattue sur cette idée idiote et a éteint immédiatement le feu allumé par cette féministe qui voit la domination du monde blanc sur le monde noir absolument partout !

Sur Twitter, La Licra (La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) a écrit : « Désolé de déranger les dingues mais dans Chaud cacao, le racisme vise-t-il les dragons siffleurs, les crabes-tambours ou les loups-garous ? C’est pour un ami belge qui voudrait se rendre sur l’île aux merveilles. Merci. #ilssontdevenusfous. »

Des milliers de personnes ont manifesté le samedi 20 mars 2021 à Ankara contre la décision de Recep Tayyip Erdogan de sortir de la Convention d’Istanbul  contre les violence sexistes, alors que la Turquie avait été le premier pays à la ratifier en 2011 ! Cette convention oblige les gouvernements à adopter une législation réprimant la violence domestique et les abus similaires, y compris le viol conjugal et la mutilation génitale féminine.

confinement – ©misteremma.com
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email