Aux Philippines, on déploie les femmes en masse à l’étranger comme aides ménagères ou nounous. Elles laissent souvent derrière elles leurs propres enfants, avant de se jeter dans l’inconnu. Dans un centre de formation au travail domestique, comme tant d’autres aux Philippines, un groupe de candidates au départ se préparent au mal du pays et aux maltraitances qui pourraient les atteindre. Lors d’exercices de jeux de rôles, les femmes se mettent tant dans la peau de l’employée que des employeurs.

Le film de Sung-a Yoon décrit la détresse de ses femmes et les travers de cette pratique (ce métier ?!) inhumaine où bien souvent les « maîtres.ses » abusent de leur pouvoir et traitent leur employée comme une esclave.

Il est terrible de voir une jeune femme trouver du travail pour aller nettoyer et s’occuper du bébé qui vient de naître dans une famille au Moyen-Orient tout en laissant derrière elle son ou ses enfants pendant la durée du contrat de 2 ans. Tout ça pour offrir un peu d’argent à sa famille afin qu’elle (sur)vive mieux… mais à son retour parfois c’est la désillusion car la personne de confiance qui devait récolter l’argent que l’aide ménagère envoyait pour ses enfants a disparu sans que les enfants en ait vu la couleur. Double peine.

Le documentaire est extrêmement mis en scène. Chaque séquence est cadrée, éclairée, étudiée, écrite. Je me suis demandé à de nombreux moments quelle était la part de spontanéité dans la réalisation.

Fiche technique
Titre : Overseas
Réalisation : Sung-a Yoon
Genre : Documentaire
Pays : Belgique – France
Date de sortie : 16/09/2019 (France) – 10/09/2020 (Belgique dans le cadre du BRIFF)
Durée : 1h30

Affiche du fim « Overseas » de Sung-a Yoon
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email