C’est aujourd’hui que le festival de Cannes fut électrocuté par le deuxième long métrage de Julia Ducournau, « Titane ». Faut-il en dire plus ? Bien sûr ! Mais pour ce faire, tout est déjà dans notre critique à lire ICI.

Valérie Lemercier aura amusé la croisette par son sourire, sa bonne humeur et par « Aline » présenté en hors-compétition. Valérie est Aline qui n’est autre que Céline… Dion. René s’appelle Guy-Claude et n’a qu’une obsession : épauler et guider Aline vers le chant. Un amour nait entre les deux protagonistes et ils écriront ensemble les pages d’un destin hors du commun. Nicolas a été surpris et ému par le film. C’est une vraie bonne surprise.

« Tromperie » de Arnaud Desplechin est un drame présenté en séance spéciale sous le label Cannes Première. L’action se déroule à Londres en 1987. Le scénario est celui de  Philip (Denis Podalydès), un écrivain américain célèbre, qui discute des femmes , du sexe, de l’antisémitisme, de littérature avec sa maîtresse (Léa Seydoux).

The Tsugua Diaries (Le Journal de Tüoa) de Miguel Gomes, Maureen Fazendeiro. Là, nous sommes à la Quinzaine des Réalisateurs dans un long métrage tourné en confinement au Portugal entre août et septembre 2020. Le film sort en salle en France ce 14 juillet 2021. Excellente surprise pour un film très bien écrit et novateur.

Valérie Lemercier – Festival de Cannes 2021 – ©Jeremy Jakubowicz
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email