Voici le film de noël… de cet été ! Maybeline Metcalf (Jacki Weaver), une Texane très conservatrice, apprend que son fils vient de mourir. Elle et son mari l’avaient renié lorsqu’ils avaient appris qu’il était homosexuel. Cela faisait plus de 10 ans qu’il était parti faire sa vie à San Francisco. Apprenant le décès de son fiston, elle décide de prendre l’avion pour assister aux obsèques contre l’avis de son mari. Là, elle découvre qu’il était artiste dans des spectacles transformistes et qu’il était propriétaire d’une boite de nuit de drag queens avec son petit ami. Les événements auraient pu en rester là mais l’héritière du bar n’est pas le petit ami mais Maybeline. A la surprise générale, elle s’installe à San Fransisco et se lance dans le sauvetage de ce haut lieu de la nuit menacé de la faillite.

Le film a des accents de téléfilm (de Noël) rempli de bons sentiments et qui parvient à vous arracher quelques larmes.

Je cru au pire au début du film et ensuite je me suis laissé prendre au charme de Jacki Weaver, à l’univers coloré du fils, aux chansons toujours bouleversantes. « Stage Mother » est un bon divertissement.

Fiche technique
Titre : Stage Mother
Réalisation : Thom Fitzgerald
Avec : Jacki Weaver, Lucy Liu, Adrian Grenier
Pays : Etats-Unis
Genre : Comédie
Date de sortie : 23/06/2021 (Belgique) – inconnue (France)
Durée : 1h34

Affiche du film Stage Mother de Thom Fitzgerald
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email