Ce n’est pas parce que l’on ne comprend rien aux délires d’un réalisateur que l’on ne peut pas saluer son art, son travail, ni apprécier l’œuvre. J’ai lu un commentaire comme celui-ci sur un forum sur lequel je cherchais des réponses à mes questionnements. Après avoir vu le 3ème film de Charlie Kaufman, je dois bien vous avouer que je suis resté perplexe. 2h14 dont une bonne partie se déroule en huit clos dans une voiture avec un bavardage sur la tristesse, la vie, l’amour, la culture en pleine tempête et avec des essuies glaces qui n’en finissent pas de grincer, c’est long !

Je vous livre le pitch tel que je l’ai trouvé sur les sites cinéma mais je vous préviens directement, ce texte n’est pas vraiment le film que j’ai vu ! >> Un road trip dans lequel Jake emmène sa petite amie pour lui présenter ses parents, qui vivent dans une ferme reculée. Mais après un détour surprise au cours duquel Jake abandonne son amie, la tension et la fragilité psychologique se mêlent à la terreur pure.

Charlie Kaufman questionne les genres cinématographiques passant d’un style à l’autre mais restant toujours dans l’étrange. Son film est obsédant, enivrant. Vous ne décollez pas vos yeux de l’écran (même s’ils se ferment petit-à-petit) car vous vous demandez où le réalisateur vous entraine, il vous perd, il vous récupère et vous perd définitivement au générique de fin.

Fiche technique
Titre : I’m Thinking of Ending Things (Je veux juste en finir)
Réalisation : Charlie Kaufman
Avec : Jessie Buckley, Jesse Plemons, Toni Collette
Genre : Thriller, Drame
Pays : Etats-Unis
Date de sortie : 04/09/2020 (Netflix)
Durée : 2h14

Affiche du film « I’m Thinking of Ending Things » (Je veux juste en finir) de Charlie Kaufman
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email