Cela fait plusieurs semaines que la RTBF mène une réflexion en profondeur pour proposer une politique éditoriale ambitieuse qui soutienne concrètement la relance des secteurs culturel et audiovisuel belges francophones. Le plan d’action mis sur la table est d’une d’envergure inédite. Il est porté par une seule aspiration : contribuer concrètement à la relance en produisant des contenus qui s’adressent à tous les publics par le biais de son offre de média public.

Une contribution significative à l’économie locale de 13,4 millions, dont 8,1 millions de projets nouveaux, étalée sur 2020 et 2021.

L’avenir des secteurs culturel et audiovisuel est dans les mains de toute la société. Par ce plan, la RTBF s’engage à jouer son rôle et à être créative pour construire des solutions. Ce plan s’inscrit dans le cadre d’une action publique dont il veut être un des leviers. Le montant alloué correspond à 4,8% des revenus publics annuels ordinaires de la RTBF.

 » Les équipes sont à la manœuvre depuis le début du confinement. Très vite elles ont initié, imaginé des façons différentes de produire du contenu pour faire face à cette crise qui a surpris tout le monde. Leur motivation et leur engagement forment le moteur humain de la réussite de ce plan d’action. Des moyens financiers sans précédent sont dégagés pour la mise en œuvre de ce plan dont l’ampleur éditoriale et économique le situe parmi les plus volontaristes des médias de service public européens. La RTBF est déjà un moteur-clé de l’écosystème culturel, nous allons renforcer nos actions pour stimuler et relancer les secteurs durement touchés par la crise « , explique Jean-Paul Philippot, administrateur général de la RTBF.

 » Ce plan est ambitieux comme doit être la réponse à la situation inédite que nous connaissons et qui continue de conditionner notre futur. Avec ce plan de relance, la RTBF démontre qu’elle a le savoir-faire, les compétences internes pour inventer un autre possible, qu’elle est prête à jouer pleinement son rôle d’acteur économique mais aussi fédérateur entre les citoyen.ne.s de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le monde culturel mais également le tissu d’entreprises de l’audiovisuel en FWB sont des partenaires naturels du média de service public et à ce titre, il est essentiel de les accompagner pendant ces mois difficiles. Un média public n’est pas une institution d’aide économique, mais la RTBF est déterminée à mettre en œuvre toutes les initiatives possibles qui pourront aider nos partenaires à traverser ces mois difficiles.  » Baptiste Erkes, président du conseil d’administration.

La RTBF, actrice et promotrice de la relance culturelle et de la création

De toutes les manières, la RTBF va aider à faire lire et faire écrire, à faire jouer et à faire découvrir.

Par un engagement éditorial permanent, au travers des émissions radio, TV et digitales, les équipes vont faire connaître les activités culturelles qui se développent dans nos régions, de manière physique ou virtuelle. A cela s’ajoute un ensemble d’initiatives originales, digitales, adaptées pour donner vie aux événements musicaux et scéniques de la saison. Une promotion particulière sera faite pour encourager la lecture, les visites des musées. Les artistes et personnalités FWB continueront d’être mis à l’honneur sur toutes nos plateformes.

Avec entre autres projets :

  • La soirée extraordinaire du Concours Reine Elisabeth.
  • Une édition spéciale multimedia du Festival Musiq3 en présence des artistes belges initialement programmés.
  • Une programmation exceptionnelle d’artistes de la FWB sur l’ensemble des radios RTBF
  • 5 showcases exclusifs dans des petites salles partenaires et 4 dans l’auditorium de Classic21
  • 10 captations supplémentaires de spectacles des Arts de la scène.
  • Des podcasts littéraires originaux, mettant en lumière une trentaine d’auteurs et la littérature belge contemporaine : 6 podcasts de 5 épisodes
  • ….

AUVIO continuera d’être un espace dynamique de découverte de contenus et d’expériences proposées par les acteurs du monde culturel.

Le site Culture RTBF sera éditorialisé pour qu’il devienne le point de confluence et de mise en lumière des sites culturels en tout genre.

Les partenariats sont maintenus, optimisés et soutenus par des campagnes promotionnelles complémentaires.

La RTBF, actrice et promotrice d’innovation

Les difficultés que traverse le secteur ne doivent pas décourager la créativité, l’innovation ou la prise de risque.

La RTBF est décidée à intensifier ses actions de soutien à nos créatrices et créateurs émergent.e.s et de s’aventurer dans de nouveaux formats. Elle va amplifier les initiatives innovantes, par le biais entre autres d’une dizaine d’appels à projet dans des domaines très variés mais également par le soutien à des jeunes boîtes de production, ou en continuant d’innover dans la promotion de films, des courts métrages, séries, webséries…

La RTBF, actrice et fédératrice du  » mieux vivre ensemble « … dans un monde d’après

Initier une démarche créative qui permette de proposer des contenus qui questionnent les certitudes et repensent le monde mais qui resserrent les liens entre tous et toutes.

La RTBF se déconfine, à l’image d’une Belgique qui redémarre. Un  » monde nouveau  » ? Un  » monde d’après  » ? Susciter, animer, nourrir et bousculer les débats constitue l’ADN de la RTBF. Il est indispensable de le partager avec tous les publics, sur toutes les plateformes, c’est une opportunité unique de reconstruire tous ensemble.

L’invitation sera donnée de (re)découvrir le patrimoine local pour un été 100% belge ou de partager des moments festifs, même autrement, pour cultiver ce sentiment d’appartenance, cette belgitude qui nous ressemble et nous rassemble. 

La RTBF, moteur de relance économique : un plan de financement pour le secteur des industries audiovisuelles et culturelles et les acteurs de l’économie locale

Le tissu d’entreprises de l’audiovisuel en FWB est soumis à rude épreuve avec les arrêts et reports de tournages, les incertitudes liées au Tax Shelter, partenariats internationaux incertains, etc.

Investir en capital dans des entreprises audiovisuelles belges francophones, commander des projets dans des délais rapprochés, organiser les échéanciers, accompagner les producteurs dans le développement et l’écriture de programmes, de documentaires sont autant de pistes possibles. Elles seront concertées avec finance&invest.brussels, Wallimages Entreprises ou d’autres Invests.

Par cet investissement de 8,1 millions €, la RTBF soutient la création, les artistes mais également les entreprises du secteur culturel et audiovisuel francophone, les artisans et acteurs de l’économie locale du tourisme et renforce ainsi la chaîne de valeur qu’ensemble ils forment.

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email