J’ai découvert cette série un 24 décembre 2020, une date où le couvre-feu belge avait plongé Noël dans un confinement étrange. Découvrir une histoire russe de pandémie en plein chaos de la covid-19, à cette date, donne un regard étrange à notre avenir. Mais je vous rassure, cette fiction est bien plus réussie de la série « Invisible » de la RTBF. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours envie de comparer les deux… alors qu’il n’y a aucun point commun hormis la science-fiction mais alors que « Invisible » prend comme point d’accroche les ondes de la 5G, « To the lake » prend comme point de départ, un virus… et ça maintenant, on connaît !

Il s’agit, ici, de l’adaptation du roman « Vongozero » (Вонгозеро) de Yana Vagner paru en 2011 : un virus inconnu se répand dans Moscou. Cette ville est mise en quarantaine (quand je vous dis que la science-fiction est fort proche de la réalité) mais Anna et son mari Sergey décident de s’enfuir vers le nord avec leur fils autiste Misha. Sergey ne peut pas quitter la maison sans son autre fils Anton qui vit avec son ex-femme Irina. Dès que tout le beau monde est réuni, ils partent pour rejoindre un coin perdu, au bord d’un lac, où le père de Sergey pense qu’ils seront à l’abri et en sécurité pour les prochains mois voire années. Bien évidemment, les choses ne se dérouleront pas comme prévus et de nombreuses embuches vont se placer sur leurs chemins avant leur arrivée au lac.

Cette série est très bien ficelée, haletante et divertissante. Une réussite fictionnelle pour voir une autre point de vue sur la fin du monde.

Fiche technique
Titre : Эпидемия (To the lake)
Avec : Victoria Issakova, Kirill Käro, Alexandre Robak
Pays d’origine : Russie
Date de sortie : 14/11/2019 (Premier) – 07/10/2020 (Netflix)
Genre : Thriller, Science-fiction
Durée : 1 saison (8 épisodes)

Affiche de la série « To the lake » – ©Netflix
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email