ART BRUSSELS : Ceci n’est pas de l’art

L’art n’étant plus qu’un vulgaire objet de marchandise, les discours auto-suffisants, nombrilistes, pompeux et saupoudrés de mots clés marketing pour faire vendre de la merde m’agacent au plus profond de mon être.

Non, mettre une table de jardin retournée sur un caillou n’est pas de l’art. Non, jeter des boulettes de papier dans un coin n’est pas de l’art. Non, mettre un pot d’échappement sur un tapis n’est pas de l’art. Et non, ces mêmes « œuvres » accompagnées d’un discours sérieux n’en fera pas un travail artistique car l’artiste ne questionne rien, il fait juste du vent vu et revu.

Marcel Duchamp a posé de vrais questions mais c’était en 1917… nous sommes en 2017 et copier Andy Warhol ou Yves Klein n’a rien d’inspirant non plus.
Ce que j’ai vu à Art Brussels m’a donc profondément ennuyé dans son ensemble. Ne pas mettre tout le monde dans le même panier : il y a des pièces intéressantes mais je ne pourrais que vous conseiller une chose : n’y allez pas !
Au lieu de dépenser 20 euros d’entrée, je vous conseille plutôt d’aller passer votre week-end au MAD, le nouveau centre du design et de la mode de Bruxelles. Je ne peux pas juger de l’exposition qui y sera présentée car je ne l’ai pas vue mais par contre j’ai vu le bâtiment et voici une œuvre (et oui, l’architecture peut aussi être de l’art…) magistrale de Jörn Bihain et de toute l’équipe du bureau bruxellois V+.
A voir, à savourer, à toucher, à flâner, à profiter, à respirer sans modération… er en plus c’est gratuit tout le week-end !

Vu à Art Brussels 2017 – @misteremma.com

Vu à Art Brussels 2017 – @misteremma.com

Vu à Art Brussels 2017 – @misteremma.com

Vu à Art Brussels 2017 – @misteremma.com

Vu à Art Brussels 2017 – @misteremma.com


Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Comments (2)

  1. Pierre 21 avril 2017 at 19 h 59 min

    …je dis oui et non, …oui pour le MAD qui a l’air top et V+ qui une nouvelle fois fait preuve de finesse et de talent et je suis architecte et non je ne bosse pas pour eux, mais on dit trop peu quand les choses sont intéressantes!
    Pour Art Brussels , c’est comme partout, il y a des choses qui touchent et des choses qui ne touchent pas, il y a des choses que l’on trouve « gratuites » et des choses que l’on trouve  » à tomber », mais heureusement qu’il y a ça , heureusement que les goûts sont différents et les émotions individuelles… et dire qu’il y a des pays où l’art est interdit, des époques où « une forme d’art » était considérée comme « dégénérée » et brûlée …. moi je dis: Art Brussels, foncez, aimez ou n’aimez pas mais foncez parce que ça fait du bien.

    • misteremma 21 avril 2017 at 23 h 25 min

      Merci pour ta réaction, Pierre. Bien sûr qu’il faut aller à Art Brussels, aux musées, ouvrir son esprit, découvrir de l’art, s’intéresser, être curieux. Je dis juste non à ces vendeurs appelés galeristes qui te lavent le cerveau pour une poudre qui lave plus blanc appelée « œuvre d’art » par un artiste en mal d’inspiration. En architecture, il y a aussi à boire et à manger. On le sait toi et moi ! On peut simplement dire j’aime-j’aime pas mais on peut aussi trouver le propos de l’architecte percutant… ou pas. Alors pour monsieur et madame tout le monde qui ne feront qu’une sortie ce week-end, je dis simplement de préférer l’art de MAD à l’art d’Art Brussels.

Leave a comment