Avec « Balle tragique pour une série Z« , Roger Seiter nous raconte un formidable thriller qui se déroule en mai 1958 à Los Angeles. Pascal Regnault vous plonge avec son dessin sépia dans les studios Disney à Burbank.

Le héros s’appelle Jimmy White, il joue dans une série qui s’appelle « Zorro » ! C’est Brenda, son agent, qui lui a dégoté ce boulot mais Jimmy en a marre d’être un éternel second rôle, un cascadeur, une doublure. Il rêve des projecteurs mais aujourd’hui, il compte ses dettes. Cinq milles dollars qu’il doit à Giuseppe Battaglia, l’un des pires usuriers du quartier de Fairfax. Pour Jimmy, l’existence serait un désastre s’il n’y avait pas Sally Davis, cette figurante dont il est tombé follement amoureux sur un plateau de tournage. Malheureusement pour lui, Buddy Drummond, producteur de la Fox, a des vues sur le belle Sally Davis. Il lui propose un premier rôle et c’est l’amour de Jimmy qui vacille.

Meurtres, trahisons, enquêtes policières, galerie de personnages haut en couleur, vous feront vivre les dessous un peu minable de l’âge d’or d’Hollywood dans cet album qui vous tiendra en haleine durant 64 pages.

Couverture de la bande dessinée « Balle tragique pour une série Z » de Roger Seiter et Pascal Regnauld – ©Glenat
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email