Deux siècles après la retraite de Russie, Sylvain Tesson refait la route de l’armée napoléonienne déchue. Il place ses protagonistes dans un side-car et en plein hiver.

Virgile Dureuil reprend le récit de Sylvain Tesson pour le transcrire en roman graphique avec panache. À travers de nombreux allers-retours entre le XIXe et le XXIe siècle, c’est à une formidable histoire française que les auteurs vous invitent : ils sont 5. 3 français et 2 russes. Unis par l’amitié et par un grand défi, ils décident de commémorer à leur façon le bicentenaire de la retraite de Russie  : en suivant le chemin emprunté par les troupes françaises en pleine débâcle. Partis de Moscou, Sylvain Tesson et ses amis traversent l’immense Russie, la Biélorussie, la Pologne et l’Allemagne, faisant route vers Paris au guidon de leurs Oural, ces side-cars russes réputés indestructibles. En chemin, ils franchissent le fleuve Berezina, devenu au fil du temps un nom commun pour désigner les échecs les plus cuisants…

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email