Voici une sympathique bande dessinée très engagée pour vos enfants. Delphine Le Ray et Alexis Horellou dresse le portrait d’un personnage singulier, un fantôme qui avait peur du monde qui l’entoure en raison de son originalité.

Les valeurs véhiculées dans ce scénario sont celles du zéro déchet (ou presque), d’une autre économie placée sur le partage, la réutilisation, les circuits courts.

« Lucien et les Mystérieux phénomènes » n’est pas pour autant une bande dessinée moralisatrice, elle vous emporte dans une aventure, celle du petit Lucien chasseur de fantômes.

Le petit garçon vient d’emménager avec ses parents et sa sœur Violette à la campagne. Il n’est pas très heureux de ce changement mais, passionné d’expérience paranormales, il trouvera vite de quoi satisfaire sa curiosité lorsque les enfants du village lui signale l’existence d’un fantôme, le propriétaire d’un grande et vieille bâtisse aux allures de manoirs qui se trouvent au bord de la falaise. Mis au défi de pénétrer dans la maison par ses nouveaux camarades de classe, Lucien se glisse derrière la grande grille et passe la porte…

En bonus de l’histoire de Delphine Le Ray, le directeur de l’école de Lucien vous apprend des idées créatives tout en se passant d’acheter dans un cahier spécial qui vous fera passer une après-midi originale avec vos enfants.

Couverture de la bande dessinée « Lucien et les Mystérieux phénomènes – L’empreinte » de H. Price de Delphine Le Ray et Alexis Horellou – Casterman
Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone