La collection Paperback de Casterman s’enrichit avec le premier tome de Orc Stain. Les Orcs sont des personnages crétins, violents et obsédés. Très bien décrit par le dessin nerveux de James Stokoe. Les monstres, ça connaît l’auteur canadien qui aime revisiter à sa sauce les Godzilla et Alien.

Les Orcs sont un peuple brutal et dégénéré. Le Grand TsarOrc a accompli un acte que l’on croyait impossible auparavant : unifier toutes les tribus d’Orcs pour régner sans partage sur la Terre et mettre la main sur le Membre Divin. Mais un oracle lui apprend qu’un mystérieux borgne pourrait bien mettre à bas son empire. Commence alors une chasse à l’orc et le début des ennuis pour le pauvre Qu’un Œil !

Le monde foutraque, électrique et la langue très accentuée de James Stokoe m’ont perturbé dans la lecture de ce roman graphique qui n’est pas ma tasse de thé. J’ai préféré d’autres albums de cette collection que celui-ci. Néanmoins, le fils spirituel de Philippe Douillet et Goeff Darrow a un énorme talent que les fans ne devraient pas manquer.

Couverture de la bande dessinée « Orc Stain – Tome 1 » de James Stokoe – ©Casterman – Collection Paperblack

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email