Le réalisateur français Bertrand Tavernier s’éteint ce jeudi 25 mars 2021 après un séjour à l’hôpital, à Sainte-Maxime, dans le Var. Sa filmographie est immense et composée de classiques tel que « Coup de Torchon » ou « L’Horloger de Saint-Paul » et encore « Quai d’Orsay » et « La Princesse de Montpensier ». Il avait été récompensé à deux reprises à Berlin, avait reçu un Lion d’or d’honneur à Venise en 2015, le prix de la mise en scène à Cannes en 1984 pour “Un dimanche à la campagne”, …

Avec Thierry Frémaux et Bernard Chardère, il avait fondé l’Institut Lumière dont il était Président.

Je l’avais rencontré à l’occasion de la sortie du film « In The Electric Mist » (Dans la Brume Electrique). C’était en avril 2009.
Le film raconte l’histoire du détective Dave Robicheaux en Louisiane. Il est sur les traces d’un tueur en série qui s’attaque à de très jeunes femmes. De retour chez lui après une investigation sur la scène d’un nouveau crime infâme, Dave fait la rencontre d’Elrod Sykes. La grande star hollywoodienne est venue en Louisiane tourner un film, produit avec le soutien de la fine fleur du crime local, Baby Feet Balboni. Elrod raconte à Dave qu’il a vu, gisant dans un marais, le corps décomposé d’un homme noir enchaîné. Cette découverte fait rapidement resurgir des souvenirs du passé de Dave. Mais à mesure que Dave se rapproche du meurtrier, le meurtrier se rapproche de la famille de Dave…

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email