Alors que s’accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l’objet d’une répression de plus en plus violente. « Un pays qui se tient sage » invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l’ordre social et la légitimité de l’usage de la violence par l’Etat.

Je ne suis pas un grand fan du mouvement des gilets jaunes. La radicalisation du mouvement, la sur-médiatisation de personnages clivants, la manipulation médiatique en ont fait un mouvement hors de tout contrôle et un mouvement anarchique qui a induit de nombreux dérapages. Parmi ceux-ci, il y a bien évidemment les violences policières que le documentaire de David Dufresne – qui a passé son temps durant le mouvement à répertorier les mains arrachées, les yeux détruits, etc du côté des manifestants – questionnent dans son film.

Le film est à charge contre la police. On nous cite les mains arrachées du côté des manifestants sans jamais parler des blessés côté policier, on nous montre les pertes de contrôle des policiers sans montrer comment les manifestants ont cherché à les mettre à bout (pour souvent chercher le buzz par des pseudo journalistes du net). On explique (et excuse) le déferlement de violence de la part des manifestants. On s’insurge que l’ordre empêche des manifestants d’arriver à Paris en omettant de dire ce que l’on trouvait dans le coffre de leurs voitures (boules de pétanques, masses, casques, armes).

Jamais le film ne parle de la radicalisation du mouvement par des groupuscules d’extrême droite et d’extrême gauche. L’infiltration de ces casseurs a complètement bouleversé l’épreuve de force où la police n’était finalement là que pour en découdre dès le début de chaque cortège avec des ultra violents et non pour encadrer les manifestants pacifiques qui se retrouvaient dans un champs de bataille indescriptible. Le film oublie de dire que les leaders du mouvement prônaient la prise de pouvoir, l’infiltration de l’Elysée, ils excusaient les casses, les pillages, les voitures, magasins et maisons brûlées, … pour se concentrer uniquement sur la violence légitime de l’ordre.

Fiche technique
Titre : Un pays qui se tient sage
Réalisation : David Dufresne
Genre : Documentaire
Pays : France
Date de sortie : 30/09/2020 (France) – 07/10/2020 (Belgique)
Durée : 1h26

Affiche du film « Un pays qui se tient sage » de David Dufresne
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email