Je pense que toutes les petites filles qui désirent au plus profond d’elles-même devenir un petit garçon et inversement rêveraient d’avoir la mère de Coby comme maman tant elle est exceptionnelle ! C’est en tout cas, mon avis en voyant le film. Après ma rencontre avec le réalisateur du documentaire, il semblerait que l’acceptation fut un peu plus compliquée…

Malgré la difficulté d’accepter que sa fille devienne son fils, Ellen Richards-Hunt a les mots parfaits pour transformer cette douloureuse épreuve en quelque chose de plus acceptable.

Coby vous entraîne dans un village au cœur du Middle-West américain où Suzanna a 23 ans et désire de changer de sexe pour devenir Jacob.

Image du film « Coby » de Christian Sonderegger

Le documentaire de Christian Sonderegger raconte cette transformation en interrogeant les proches de Coby et en illustrant ses propos avec des vidéos home made (style Vlog « youtube ») par Coby au fur et à mesure de sa transformation.

Parmi les personnes exceptionnels qui entoure Jacob / Coby, il ne faudrait pas oublier son père (Willard Hunt) et son frère (Andrew Hunt) mais surtout sa petite amie Sara Mound qui a suivi toutes les opérations et l’a soutenu durant toutes les épreuves.

Le film est présenté à l’ACID le dimanche 21 mai 2017 (Festival de Cannes – 70ème édition). Je vous propose en tête de cet article un entretien avec Jacob Hunt, Sara Mound et le réalisateur Christian Sonderegger.

Affiche du film « Coby » de Christian Sonderegger
Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone