Le lundi est toujours la journée la plus riche du festival et cette année encore cette tradition n’a pas manqué.
La journée a démarré avec notre coup de cœur de cette 70ème édition : The Killing of a sacred Deer (Mise à mort du cerf sacré) de Yorgos Lanthimos avec Nicole Kidman et Colin Farrell, il s’est poursuivi avec Happy End de Michael Haneke avec Isabelle Huppert, Jean-Louis Trintignant, la jeune belge Fantine Harduin et Mathieu Kassovitz qui a passé son temps à tout filmer avec son smartphone (conférence de presse, tapis rouge, …)

Le lundi est aussi la journée ADAMI qui présente ses courts métrages qui avaient la particularité d’être tous belges cette année. J’ai promené ma petite caméra indiscrète pour recueillir des infos (sans intérêt) auprès de l’acteur flamand Wim Willaert et le réalisateur-comédien Patrick Ridremont. Un baiser de cinéma traîne dans les images… Des baisers, j’en aurais reçu beaucoup lors du cocktail belge qui se tenait à la plage du Majestic : Tania Garbarski, Jean-Jacques Rausin (Magritte du Meilleur acteur en 2017), Pierre Olivier, Madame la Ministre de la Culture Alda Gréoli, le producteur Sylvain Goldberg et le duo Joachim Lafosse – Emilie Dequenne (à qui l’on doit la plus belle scène de cinéma belge dans A perdre la Raison) sont tous dans la chronique vidéo de ce 22 mai 2017.

Le moment le plus intense et le plus beau de cette journée s’est déroulé à 22h sur le tapis rouge du Palais des Festivals. Alors que Nicole Kidman descendait les marches avec toute l’équipe du film de Yorgos Lanthimos, elle est allée chercher son amoureux Keith Urban. Ce dernier lui a soufflé quelques mots dans l’oreille et l’actrice a versé une larme sous le feu des flashes des photographes.


Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email