Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

CANNES 2017 : Okja de Joon-Ho Bong

Bong Joon-Ho a écrit le scénario de Okja en à peine 10 mois, juste après avoir été membre du jury du 65ème Festival international de Berlin.
Dès le départ, le réalisateur avait choisi son amie Tilda Swinton pour interpréter le rôle de Lucy Mirando :

Dès le début nous voulions que Tilda incarne Lucy. Le concept du capitalisme et de l’appât du gain occupaient une grande partie de nos discussions. Je parle ici des deux visages du capitalisme : le premier essaie de passer sous silence la brutalité qu’il implique, en se cachant derrière le masque amical et souriant que nous vendent les professionnels du marketing; et le second affirme ouvertement que seul l’argent compte.

Le processus créatif s’est poursuivi de manère participative et via Skype avec le scénariste anglais J. Ronson qui a donné plus d’épaisseur aux personnages.
Très rapidement dans le développement du film, le script a été présenté à la société de production fondée par Brad Pitt, Plan B. A cette époque, elle travaillait avec Netflix sur le film War Machine.
La suite vous la connaissez. Okja est présenté en compétition officielle à Cannes en faisant grincer les dents notamment du Président Almodovar car il ne sortira que sur le diffuseur et jamais en salle. Scandale !

Au côté de Tilda Swinton, vous retrouvez l’excellent et étonnant Jake Gyllenhaal et également, Paul Dano, Steven Yeun (Glen dans Walking Dead) et Seo-Hyun Ahn.

Pendant dix années idylliques, la jeune Mija s’est occupée sans relâche d’Okja, un énorme animal au grand cœur, auquel elle a tenu compagnie au beau milieu des montagnes de Corée du Sud. Mais la situation évolue quand une multinationale familiale capture Okja et transporte l’animal jusqu’à New York où Lucy Mirando, la directrice narcissique et égocentrique de l’entreprise, a de grands projets pour le cher ami de la jeune fille.

Sans tactique particulière, mais fixée sur son objectif, Mija se lance dans une véritable mission de sauvetage. Son périple éreintant se complique lorsqu’elle croise la route de différents groupes de capitalistes, démonstrateurs et consommateurs déterminés à s’emparer du destin d’Okja, tandis que la jeune Mija tente de ramener son ami en Corée.

Le film s’ouvre comme un Burton ou un Jeunet. La caricature est de mise, c’est enlevé, dynamique, on comprend que la réalisateur va nous emporter vers un grand divertissement. Tilda Swinton est géniale, tout comme Jake Gyllenhaal. Le scénario est rempli d’humour. Mais très vite, le film se mue en une sorte de « Belle et Sébastien » des temps modernes que les plus jeunes apprécieront. Puis, changement de registre, Bong Joon-Ho passe à l’action et enfin, à la dénonciation du traitement des animaux dans les abattoirs. Plus envie de langer de viandes en sortant de la projection.

A l’arrivée, les festivaliers ont assisté à un film de très bonne qualité qui plaira au plus grand nombre. Les effets spéciaux d’Okja sont impressionnants.

Le film sort le 28 juin 2017 sur Netflix.


Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *