Au départ, il y avait Conjuring : Les Dossiers Warren (2013), un film d’horreur basé sur des faits réels. Au sein de celui-ci, les spectateurs faisaient la connaissance d’une épouvantable et mystérieuse poupée appelée Annabelle. Sans en savoir plus, cette dernière était simplement enfermée dans une vitrine.

L’année suivante (2014), la production a décidé de réaliser un spin off avec Annabelle comme personnage principal. Ce fut un succès commercial : 6,5 millions de dollars investis pour des recettes s’élevant à 257 millions de dollars !
Les fans voulant en savoir plus, la production a décidé de créer un prequel afin de développer l’origin story de cette poupée maléfique, c’est donc Annabelle 2 : La création du mal.

Elle est de retour ! Encore traumatisés par la mort tragique de leur petite fille, un fabricant de poupées et sa femme recueillent une bonne sœur et les toutes jeunes pensionnaires d’un orphelinat dévasté. Mais ce petit monde est bientôt la cible d’Annabelle, créature du fabricant possédée par un démon…

Avec beaucoup de talent, David F. Sandberg (Dans le noir – 2016) a réussi à me faire sursauter et à me faire stresser sur mon siège. Et pourtant, avec le vacarme qu’il y avait dans la salle lorsque je suis allé voir le film, ce n’était nullement gagné : les débiles avec leurs « bonbons » (bien sûr emballés dans un sac plastique), leur portable qui capture le film, les réactions des potes, les rires, etc sur leur fil Snapchat, cela devient très compliqué d’aller encore voir un film.
Passons.

La production avait fait venir un prêtre lors du tournage du premier film et, comme cela leur avait été bénéfique, elle a faite même pour le tournage du 2. Bien lui en pris puisque les premiers chiffres en France sont très encourageants

Encore deux petites anecdotes :
1.Quand Sœur Charlotte (Stephanie Sigman) regarde la photo de ses amies, vous y retrouverez la terrifiante nonne de Conjuring 2 : Le Cas Enfield (2016). Cette dernière fait l’objet d’un nouveau spin-off intitulé The Nun qui devrait sortir à l’été 2018.
2. Lors d’une séquence, une poupée de la marque Raggedy Ann est offerte à une des fillettes de la maison. Elle est, en fait, la réplique de la vraie poupée hantée récupérée par le couple Warren dans le premier film de la saga.

En conclusion, si vous aimez avoir peur, ne boudez pas votre plaisir et aimez détester les poupées en porcelaine… et les petites orphelines possédées !

Affiche du film « Annabelle 2 : la creation du mal » de David F Sandberg

Fiche technique
Titre : Annabelle 2 : La creation du mal
Réalisation : David F. Sandberg
Avec : Alicia Vela-Bailey, Miranda Otto, Stephanie Sigman, Anthony LaPaglia
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur
Sortie du film : 09/08/2017 (Belgique – France)
Durée : 1h50


Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email