Sanaz Azari met en lumière le figurant… c’est-à-dire celui ou celle qui est juste une silhouette sans rôle, sans nom et sans voix dans un long ou un court métrage. Le figurant traverse les décors pour que les scènes d’un film paraissent « vraies ». Dans « Faites sortir les figurants », le figurant est le héros, celui que l’on voit mais il est aussi un second rôle ou même… un figurant !

La réalisatrice est partie sur plusieurs tournages à la rencontre de ses personnes, de ce peuple fragmenté en multiples communautés comme sur les petites annonces des producteurs. Il n’y a pas d’entretiens directs avec les figurants mais uniquement des tranches de vie sur les tournages où au détour de deux scènes, Sanaz Azari va chercher la phrase qui vous apprend qui est le figurant.

Dans le générique, vous lirez un poste « musique » et c’est vrai qu’il y a de la musique dans le documentaire et pourtant régulièrement la musique est absente, elle manque pour vous faire ressentir la réalité du tournage. Ce jeu musical est très fort.

Le tournage n’a pas du être évident à mettre en place car les réalisateurs des longs métrages n’avaient peut-être pas envie de voir débarquer une autre équipe de tournage sur leurs plateaux. Jamais, vous ne reconnaissez le film qui est en train se tourner. Jamais, il n’y a une confrontation avec une vedette du film. L’accent est uniquement et entièrement axé sur le figurant. Ce jeu de cache-cache est très fort.

Fiche technique
Titre : Faites sortir les figurants
Réalisation : Sanaz Azari
Genre : Documentaire
Pays : Belgique
Date de sortie : 23/01/2019 (Belgique)
Durée : 61 minutes

Affiche de « Faites sortir les figurants » de Sanaz Azari
Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone