Sous le règne de Napoléon, François Vidocq (Vincent Cassel), le seul homme à s’être échappé des plus grands bagnes du pays, est une légende des bas-fonds parisiens. Laissé pour mort après sa dernière évasion spectaculaire, l’ex-bagnard essaye de se faire oublier sous les traits d’un simple commerçant. Son passé le rattrape pourtant, et, après avoir été accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, il propose un marché au chef de la sûreté (Patrick Chesnais) : il rejoint la police pour combattre la pègre, en échange de sa liberté. Malgré des résultats exceptionnels, il provoque l’hostilité de ses confrères policiers et la fureur de la pègre qui a mis sa tête à prix…

« L’Empereur de Paris » est un film historique dans la plus pure tradition du style. Le seule changement notoire à relever se situe dans les combats où les chorégraphes ont inventé une nouvelle grammaire basée sur le Systema, un art martial Russe, afin de donner des gestes inédits.

En sortant de la projection, je me suis demandé s’il existait encore un public pour suivre les aventures de Vidocq hormis des adolescents contraints par leurs éducateurs !

Fiche technique
Titre : L’Empereur de Paris
Réalisateur : Jean-François Richet
Avec : Vincent Cassel, Patrick Chesnais, Fabrice Luchini, Freya Mavor, Denis Ménochet, August Diehl
Pays d’origine : France
Date de sortie : 19/12/2018 (France – Belgique)
Genre : Historique
Durée : 1h57

Affiche du film « L’Empereur de Paris » de Jean-François Richet

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone