Paolo Sorrentino prend des pincettes pour vous présenter son portrait au vitriol de Silvio Berlusconi : non, rien n’est vrai dans le film ! C’est une pure fiction même si certains événements sont inspirés de faits réels, nous indique-t-il d’en l’avant-générique de Loro.

Le Silvio de la fiction est un ancien président italien qui tente de revenir au premier plan mais ses plaisirs de la chair féminine lui font tourner la tête. Le Silvio de la fiction fut vendeur, patron de chaînes de télés ayant revendu ses sociétés pour cause de conflits d’intérêt avec ses fonctions politiques.
Oui, le Silvio de la fiction est le Silvio de la vraie vie. Le portrait montre un Silvio Berlusconi souriant comme on le connaît, combatif mais aussi pathétique et hésitant. Il a incarné pendant vingt ans le laboratoire de l’Europe et le triomphe absolu du modèle libéral après la chute du communisme.
Entre déclin et intimité impossible, Silvio Berlusconi incarne une époque qui se cherche, désespérée d’être vide.

La réalisation est multiple entre moments fantasmés, moments de crises, clips musicaux, le film est surtout très looooong ! 2h30 d’une tranche de vie dont on a l’impression de ne pas en voir la fin ! Mais quand va-t-il enfin tomber ?
Une chose est certaine, en regardant ce film, vous vous poserez la question de la légitimité de nos démocraties. Où s’arrête le fantasme ? Où démarre la vraie politique qui s’intéresse aux populations et non à son nombril, à son pouvoir, à ses intérêts.
Silvio Berlusconi n’est autre que l’ancêtre de Donald Trump.

Fiche technique
Titre : Loro (Silvio et les autres)
Réalisateur : Paolo Sorrentino
Avec : Toni Servillo, Elena Sofia Ricci, Riccardo Scamarcio
Pays d’origine : Italie
Date de sortie : 31/10/2018 (France – Belgique)
Genre : Biopic
Durée : 2h30

Affiche du film « Loro » (Silvio et les autres) de Paolo Sorrentino

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone