Nicky Larson est le meilleur des gardes du corps, un détective privé hors-pair. Il est appelé pour une mission à hauts risques : récupérer le parfum de Cupidon, un parfum qui rendrait irrésistible celui qui l’utilise…

Nicky Larson est un dessin animé paru dans les années 90 dans l’émission « Le Club Dorothée ». Ce film s’adresse donc à toute une génération à qui Philippe Lacheau, Pierre Lacheau et Pierre Dudan (la même équipe qui a fait le succès des films « Babysitting ») rendent hommage avec ce scénario très proche de la série qui a bercé leur enfance. Ils ont d’ailleurs revu les 144 épisodes avant d’écrire le scénario et le proposer au créateur du manga, Tsukasa Hōjō afin d’obtenir les droits d’adaptation.

Alors comment dire ce que j’en ai pensé sans être désagrable… euh… c’est mauvais de bout en bout ! Ou plutôt « ce n’est pas mon humour ! ». Pourtant, j’avais ri devant « Babysitting ». Alors que s’est-il produit ? A l’écran, on retrouve le trio inséparable Lacheau-Fontan-Boudali. Pas de surprise. A l’opposé, le film est rempli de guests comme Chantal Ladesou, Audrey Lamy, Pamela Anderson, Gérard Jugnot, Jarry, Dorothée, … C’est le côté sympa du film. Mais la femme est un objet, l’homosexualité est un blague graveleuse et je pense que 30 ans se sont écoulés entre le Club Dorothée et cetta adaption cinématographique. Ne serait-il pas temps d’évoluer ? Et même si le scénario est proche de l’atmosphère du manga d’origine, personne n’a mis un couteau sous la gorge de Lacheau pour pondre ce film. La société a évolué… enfin, on l’espère. Jamais, on imaginerait voir un débat avec des gens qui fument ou boivent de l’alcool à la télé, jamais on imaginerait revoir les playmates de Colaro à 20h. Et bien, je pense qu’il est temps de montrer autre chose de la femme et du gay de service.

De plus, un type amoureux en cartoon ne donne pas le même effet en fiction. C’est le piège récurrant des adaptions BD – films.

« On s’en fou de ton avis car c’est un carton assuré comme les autres comédies de Philippe Lacheau ! » me direz-vous. Peut-être. En même temps, je me demande qui a envie de voir des nenettes en porte-jaretelles durant 1h30 ? Les puceaux de 2018 ont Internet au contraire de ceux de 1990. Ils ont bien mieux à regarder sur leur ordinateur gratuitement que de payer 10 euros pour voir ça…

« Les blagues sont drôles, le film est rempli d’action ». Oui, peut-être, parfois mais c’est aussi et surtout appuyé de bout en bout par des effets visuels et par de la musique qui viennent aider le manque d’originalité.

Affiche du film « Nicky Larson et le parfum de Cupidon » de Philippe Lacheau

Fiche technique
Titre : Nicky Larson et le parfum de Cupidon
Réalisation : Philippe Lacheau
Avec : Philippe Lacheau, Élodie Fontan, Tarek Boudali
Pays : France
Genre : Comédie
Date de sortie : 06/02/2019 (France) – 13/02/2019 (Belgique)
Durée : 1h31

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone