Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

CINEMA : « Patti Cake$ » de Geremy Jasper

L’histoire de Patti Cake$ est littéralement la vie contemporaine et féminine du réalisateur. Alors qu’il vivait chez ses parents, il devait s’occuper de sa grand-mère malade. Son quotidien était voué à trouver des solutions pour nouer les deux bouts… et il voulait faire de la musique.

Patricia Dombrowski, alias Patti Cake$, a 23 ans. Elle rêve de devenir la star du hip-hop, rencontrer O-Z, son Dieu du rap et surtout fuir sa petite ville du New Jersey et son job de serveuse dans un bar miteux. Elle doit cependant s’occuper de Nana, sa grand-mère qu’elle adore, et de Barb, sa mère, une chanteuse ratée et totalement instable. Un soir, au cours d’une battle sur un parking, elle révèle tout son talent de slammeuse. Elle s’embarque alors dans une aventure musicale avec Jheri, son meilleur ami et Basterd, un musicien mutique et asocial.

Le scénario a été écrit en 19 jours. Geremy Jasper l’a ensuite envoyé au Sundance Screenwriters Lab où il a été retenu. C’est là que les événements se sont emballés : il a peaufiné, approfondi le script en collaboration avec des cinéastes comme Quentin Tarantino, il a ensuite participé au Sundance Institute Directors Lab pour démarrer les répétitions, le tournage et le montage des scènes clés.

La musique est important dans le film. L’actrice Danielle Macdonald n’avait aucune expérience dans ce domaine et encore moins de le rap et le hip-hop. Les chansons ont été écrites par le réalisateur. Geremy donnait chaque semaine une nouvelle chanson à Danielle qui devait l’apprendre et l’interpréter. Une véritable performance pour cette actrice australienne qui a du, également, adapter sa voix et son accent à celui du New Jersey.

Tous les efforts ont été payants puisque le film a été sélectionné en mai dernier au Festival de Cannes à la Quinzaine des Réalisateurs où l’Amérique profonde aura été la thématique de cette année avec une autre sélection remarquée : The Florida Project de Sean Baker.

Sortie cinéma : 30 août 2017 (France – Belgique)
avec Danielle Macdonald, Bridget Everett, Siddharth Dhananjay


Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *