La malédiction avait démarré au Japon en 2000 avec « Ju-on » et « Ju-on 2 » sortis conjointement en vidéo. Le succès fut tel que, aidé par Hiroshi Takahashi (le scénariste de « Ring« , un autre film d’horreur à succès de l’époque), Takashi Shimizu sorti « Ju-on: The Grudge » en 2002. Suite au succès dépassant les frontières japonaises, un remake américain (dont l’intrigue se déroule toujours à Tokyo) avait été réalisé par Takashi Shimizu lui-même en 2004 sous le nom de « The Grudge« … au même moment, sortait au Japon, la suite du film japonais ! (« Ju-on: The Grudge 2« ).

« The Grudge » présente globalement la même intrigue et reprend souvent des scènes du premier film. Ce premier volet américain fut suivi par « The Grudge 2 » (2006) du même réalisateur et « The Grudge 3 » (2009) de Toby Wilkins.

Au Japon, afin de fêter les 10 ans de la franchise (2009), deux nouveaux films furent distribués simultanément pour le marché vidéo : « Ju-on: White Ghost » et « Ju-on : Black Ghost« .

Nicolas Pesce, avec « The Grudge« , présente donc un nouveau remake du film historique de Takashi Shimizu. L’intrigue démarre en 2004 lorsque l’infirmière Fiona Landers quitte précipitamment un domicile japonais après avoir vu les fantômes d’une jeune japonaise, Kayako Saeki, et d’un petit garçon, Toshio. Elle part rejoindre son mari et leur petite fille dans sa maison à Rayburn Drive en Pennsylvanie. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que les fantômes l’ont suivie. Possédée, Fiona tue ses proches avant de s’ôter la vie. Désormais, tous ceux qui pénétreront dans sa maison seront maudits à leur tour par Kayako et Toshio…

Lorsque quelqu’un meurt sous l’emprise d’une puissante rage…
une malédiction voit le jour.
La malédiction infecte les lieux de la mort. Ceux qui s’en approchent seront consumés par sa fureur.

Voilà pour l’introduction. Ensuite, le film devient une enquête policière où l’horreur et l’épouvante sont le fil rouge de cette affaire menée par la détective Mildoon (Andrea Riseborough) qui en pénétrant dans la maison hantée est elle-même poursuivie par les apparitions maléfiques.

Le film est innovant par rapport au reste de la franchise, bien ficelé et différent par l’importance de l’enquête. On retrouve les clés du succès des film d’horreur bien évidemment.

« The Grudge » n’est pas une énorme surprise mais devrait plaire au grand nombre aimant se faire peur sans trop sursauter.

Fiche technique
Titre : The Grudge
Réalisation : Nicolas Pesce
Avec : Andrea Riseborough, Demián Bichir, John Cho
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur
Date de sortie : 15/01/2020 (Belgique – France)
Durée : 1h34

Affiche du film « The Grudge » de Nicolas Pesce
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email