Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

CINEMA : « The Shape of Water » (La Forme de l’Eau) de Guillermo Del Toro

L’idée de The Shape of Water (La Forme de l’Eau) est née en 2011. Guillermo del Toro avait une discussion avec Daniel Kraus sur la série animée Trollhunters (Chasseurs de Trolls). Guillermo del Toro lui explique son envie de faire un film sur un homme amphibien. Son interlocuteur lui répond qu’il a l’idée d’écrire un livre racontant l’histoire d’un concierge qui découvre une créature vivant dans le sous-sol d’une structure gouvernementale et qui la ramène vivre chez lui. Guillermo del Toro décide d’en faire un film. Il place l’histoire en 1962, en pleine guerre froide, dans une Amérique raciste, misogyne et homophobe.

Le réalisateur avait déjà été confronté à un homme poisson avec l’agent Abe Sapien dans Hellboy (2004) et Hellboy II: The Golden Army (Hellboy 2 : Les Légions d’or maudites) (2008). Il a exigé à ses collaborateurs chargés de la conception de la créature aquatique qu’elle ne lui ressemble pas et encore moins à celle du film L’Étrange Créature du lac noir de Jack Arnold (1954) dont il aurait voulu faire un remake. del Toro explique s’être inspiré d’estampes japonaises, de motifs de poissons japonais et de salamandres.

Le film est un chef d’œuvre qui deviendra un classique du genre. Lauréat du Lion d’Or au Festival de Venise 2017, The Shape of Water (La Forme de l’Eau) a récolté 2 Golden Globes (ceux du meilleur réalisateur et de la meilleure bande originale) et il est nommé 13 fois aux Oscars.

La réalisation est exemplaire en tout point. Prenons la lumière. Guillermo del Toro a fait appel aux service du Danois Dan Laustsen avec lequel il a déjà collaboré sur Mimic et Crimson Peak. Ils ont opté pour des tons monochromatiques, principalement bleus et verts, contrebalancés par de l’ambre. Le rouge n’est utilisé que pour le sang et l’amour.

Une séquence en noir et blanc rend hommage aux plus grands classiques de l’âge d’or d’Hollywood. Le film multiplie ainsi les références et les hommages : Le Petit Colonel avec Shirley Temple, Une nuit à Rio, Tu seras mon mari, L’Histoire de Ruth, … La grande fenêtre dans l’appartement d’Elisa est directement inspirée d’un élément de décor des Chaussons Rouges de Michael Powell et Emeric Pressburger.

La musique joue un rôle primordial. Le compositeur Alexandre Desplat a décidé de développer un thème musical distinct pour chaque personnage principal. Pour Elisa, il s’agit d’un rythme à trois temps qui rappelle une valse. Pour la créature, ce sont les flûtes qui dominent.

Enfin, les décors en carton plâtres vous feront parfois penser à l’univers d’Amélie Poulain. Ils ont été très délicats à confectionner en raison de la présence de l’eau et plus particulièrement de la scène de la salle de bain entre Elisa et le monstre.

Mais qui est le monstre ? C’est bien la question du film. Guillermo del Toro vous invite à ne plus avoir peur de l’autre, de l’étranger, de l’inconnu.

Fiche technique
Titre : The Shape of Water (La Forme de l’Eau)
Réalisateur : Guillermo Del Toro
Acteurs : Doug Jones, Sally Hawkins, Michael Shannon, Michael Stuhlbarg, Octavia Spencer
Pays d’origine : États-Unis
Date de sortie : 31/01/2018 (Belgique) – 21/02/2018 (France)
Genre : Drame, Science-fiction
Durée : 1h59

Affiche du film « The Shape of Water » (La Forme de l’Eau) de Guillermo Del Toro

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *