L’ADAM avait un joli nom qui s’écrivait en lettres magistrales devant la devanture du plasticarium mais « ADAM » ne veut pas dire grand chose pour le grand public, alors l’ADAM est devenu le Design Museum Brussels, ainsi tout est clair dans l’objectif et dans la position muséale.

Il faut dire qu’en 5 ans d’existence, le musée a proposé bien plus que sa collection permanente sur le design plastique et a attiré un large public venu découvrir une diversité d’expositions temporaires.

Dans le monde plus ou moins confiné dans lequel nous vivons, le Design Museum Brussels a décidé de la jouer déconfiné pour sa saison 2020-2021 ! D’abord, il a sorti des pièces exceptionnelles de ses réserves, des pièces particulièrement sensibles à la lumière, à l’humidité et aux variations de température. Sculptures et fauteuils en mousse polyuréthane, installations lumineuses en plexiglass, une veste en PVC et latex ou encore un bac à glace en polyéthylène et en polystyrène sont autant d’objets qui ont nécessité une restauration et une attention toute particulière pour vous être présentés.

Une nouveauté vient enrichir le musée en cette rentrée : une seconde salle permanente consacrée au design belge. Laboratoire sous forme de pop-up, les présentations successives tantôt subjectives jamais exhaustives se voudront représentatives de design en Belgique.

Plus d’infos : http://designmuseum.brussels

Cuba – Bernard Randillac (1968)
Cape Pierre Cardin
Design Museum Brussels
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email