Quel plaisir d’encore trouver de vrais artistes, de vrais trublions dans les médias français.
Non le nivellement par le bas et les grosses farces lourdinques n’ont pas pris le pouvoir. Parfois, vous trouverez de petit bijoux comme les réveils de stars d’Edouard Baer sur Radio NOVA.
Et justement, le comédien a fait fort ce mercredi 25 janvier 2017 en prenant/piratant/hackant l’antenne de France Inter.

7h40 : Patrick Cohen, le journaliste de la matinale de France Inter lance l’édito politique de Thomas Legrand lorsque les auditeurs entendent : « Allô, allô ? Patrick Cohen ? ». C’est Edouard Baer ! Avec l’équipe de sa matinale à lui (Plus près de toi – radio NOVA, un spécialiste des systèmes hertziens et une cagoule, il a décidé de pirater l’antenne de France Inter.

L’opération commando se déroule à merveille. Sur Radio NOVA, les animateurs portent un bonnet pour se protéger des caméras de surveillance de Radio France. Sur France Inter, l’équipe semble médusée. Edouard Baer se lance alors dans une diatribe absurde et poétique.

– Je crois qu’il faut arrêter ces radios qui ne parlent qu’à leurs propres auditeurs.
– Mais vous, vous n’êtes pas en train d’animer une matinale… ? Parce que moi aussi là…
– Il faut qu’on accepte de tout ouvrir, de se parler les uns aux autres, ça n’existe plus, tout ça, Inter, Nova, la télévision, les réseaux sociaux, il y a un grand tout, Patrick !

Edouard Baer terminera son allocution par un excellent « C’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule. »

Tout ça n’était qu’une farce
Thomas Baumgartner, rédacteur en chef de Radio Nova, a dévoilé à Big Browser que tout ça n’était que mise-en-scène. Tout s’est déroulé comme un simple duplex.

Quoiqu’il en soit, quel plaisir de rire avec esprit.


Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone