Blanche est arrivée ce samedi à Kiev et a déjà foulé la scène de l’Eurovision dimanche pour une première répétition technique. Celle-ci permet surtout de tester les voix et de travailler sur les jeux de lumière et les prises de vue. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette première répétition a semé le trouble au centre de presse. Mauvais présage pour la demi-finale de mardi prochain?

Chaque délégation a droit à deux répétitions avant le direct. Pendant 30 minutes, c’est l’occasion pour les artistes de découvrir la scène sur laquelle ils se produiront. Pour les journalistes déjà présents sur place, cela permet de juger des forces en présence. Blanche, dont la chanson  » City Lights » fait office de favorite depuis sa révélation, a déçu les observateurs. Si sa voix a convaincu, elle a semblé par contre moins à l’aise sur l’immense scène du Centre international des Expositions de Kiev. Elle y est bien seule puisque les deux danseuses-choristes qui l’accompagnaient sur la plateau de « The Voice » chantent désormais en dehors du champ des caméras. Finie la chorégraphie donc, tout au plus quelques mouvements de bras mal assurés. Blanche a justifié ce choix en conférence de presse par la volonté de garder une ambiance plus intimiste qui correspondait mieux à l’univers de la chanson.

Chute chez les bookmakers

Outre l’absence d’une veritable scénographie, les fans et journalistes regrettent aussi le choix des prises de vue. Les producteurs ont misé sur des plans larges, Blanche, haute de ses 17 ans, semble donc terriblement seule sur scène. « All alone in a danger zone »? Yes, she is, répondent du coup les bookmakers. Quatrième avant son arrivée en Ukraine, Blanche a déjà perdu trois places et la panique envahit de nombreux fans de « City lights ». Alors qu’elle semblait pouvoir prétendre au top 5 final, beaucoup n’imaginent même plus Blanche atteindre la finale. Ce jeudi, à 10h40, notre représentante répètera à nouveau. Avec des modifications? La délégation belge est en tout cas bien au complet, Blanche étant accompagnée de Leslie Cable, la cheffe de délégation et Pierre Dumoulin, le leader du groupe Roscoe et auteur de la chanson.

Ce soir, la RTBF lance les hostilités

Dès ce mardi 2 mai, la chaîne publique se met en mode Eurovision avec une émission de divertissement, «  Les talents chantent l’Eurovision », durant laquelle des anciens de « The Voice Belgique » chanteront des classiques du concours. Ce sera aussi l’occasion de retrouver d’anciens participants comme Tom Dice, Axel Hirsoux, Johnny Logan et bien entendu, notre Sandra Kim nationale. En deuxième partie de soirée, la RTBF diffusera le documentaire « Eurovisions » qui revient sur le phénomène désormais vieux de 60 ans.

Pour rappel, la Belgique participera à la première demi-finale de l’Eurovision, ce mardi 9 mai dès 21h, en direct sur la Une.

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone