C’est le grand soir ! A 21h débutera la grande Finale de la 64e édition du concours Eurovision en direct de Tel Aviv en Israël. A quelques heures du début du show, la course pour la victoire est plus ouverte que jamais. Pour ma part, je ne peux quantifier mon degré de fatigue. Les journées se succèdent et le rythme effréné explique mon silence de ces derniers jours. Suite à la non-qualification belge, je me suis accordé un peu de temps en dehors de la sphère Eurovision. 

Jérusalem – pic by DMD

Mercredi, mes comparses et moi-même sommes partis à Jérusalem. C’est la deuxième fois que je m’y rendais et cette ville procure toujours un incroyable sentiment de fascination. Pour les trois grandes religions monothéistes, c’est un lieu primordial et la ferveur des pèlerins se ressent partout. Nous nous sommes également rendus au Mémorial de Yad Vashem, un endroit de mémoire pour les victimes de l’horreur nazie. Impossible d’en sortir sans être bouleversé. Le soir, nous passons les check points pour nous rendre à Bethléem, en Cisjordanie. Nous avons logé dans le Walled Off Hotel, créé par Banksy. Ici aussi, une expérience unique. J’aurais l’occasion d’y revenir plus longuement dans un prochain article. 

The Walled Off Hotel – Pic by DMD

Jeudi soir, nous sommes revenus à Tel Aviv et j’ai assisté à la deuxième demi-finale depuis l’Eurovision Village. Cette année, il est vraiment immense. On a presque le sentiment d’être à Dour ou à Werchter. La plaine accueille tous les soirs plusieurs milliers de personnes. En parallèle, la municipalité organise également un festival de Food Truck et a déplacé la Nuit blanche pour qu’elle coïncide avec l’Eurovision. Gentille attention mais je pense qu’à trop vouloir en faire, ils se perdent un peu. L’organisation s’en ressent mais toutes ces activités ont un succès immense et la ville grouille de partout. La deuxième demi-finale, je vous l’avais dit, était nettement plus relevée que la première. Et est-ce parce que je l’ai regardée sur écran et non dans la salle mais au jeu des pronostics, j’avais presque tout bon. La finale de ce soir s’annonce dense et variée. Ce système de demi-finale permet de bien faire le tri. La soirée s’est terminée de manière déjantée à l’EuroCafé avec des fans de l’Europe entière. Je suis péniblement rentré à 9h du matin… J’ai passé l’âge. 

Du coup, hier, je n’ai pas fait grand chose de ma journée et ça m’a fait du bien. Surtout que le soir, rebelotte, nous étions de sortie jusqu’aux petites heures du matin. Cette semaine est vraiment épuisante mais il faut rester en forme pour l’apothéose, ce soir! Les 26 participants défileront à partir de 21h. Je reste sur ma première idée, c’est les Pays-Bas qui l’emporteront. Réponse vers 1h du matin… En outsider, je mise sur la Suède et la Suisse qui m’a fait forte impression jeudi. Le beau Luca Hänni fait tourner les têtes ici. Mais la vraie vedette de cette finale, ce sera Madonna. Je n’étais pas très emballé à la base. Il n’y a que l’Eurovision qui compte à mes yeux. Cependant, ce qui se prépare autour de Madame X semble grandiose. 130 choristes et danseurs l’accompagneront sur scène pour deux chansons: « Like a Prayer« , comme prévu et « Future« , l’opus qu’elle a présenté hier. Son nom est sur toutes les lèvres et alimente tous les fantasmes et rumeurs. J’espère qu’elle n’éclipsera pas trop mon concours bien aimé. 

Bref, Belgian Pride or not, soyez au rendez-vous ce soir, ici aussi, ce sera l’occasion de célébrer la diversité! Bises de Tel Aviv !

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email