Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

NICOLAS DUPONT AIGNAN quitte le plateau de TF1


Nicolas Dupont-Aignan quitte la plateau de TF1

Fâché de ne pas avoir été invité au débat qui aura lieu lundi 20 mars 2017 sur l’antenne de TF1, le candidat à l’élection présidentielle Nicolas Dupont-Aignan a quitté le plateau du 20 heures de TF1 ce samedi 18 mars 2017.

Je donne deux jours à TF1 pour inviter tous les candidats pour permettre aux Français de trancher.

La journaliste Audrey Crespo-Mara a tenté à plusieurs reprises de poser ses questions sur le programmes de Debout la France ! mais sans succès.

La chaîne a tenu à répondre via un communiqué sur l’attitude du candidat en rappelant qu’à deux reprises, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel puis le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative, saisi en référé, ont débouté Nicolas Dupont-Aignan de ses demandes, en rappelant que l’organisation d’un débat avec cinq candidats relevait de la liberté éditoriale de TF1 et ne remettait pas en cause les règles du pluralisme dans la mesure où le principe d’équité était respecté par ailleurs. Le Groupe TF1 estime par ailleurs que Nicolas Dupont Aignan a pris les téléspectateurs en otage sur une supposée « manipulation médiatique » et a cherché à les abuser en évoquant le fait que « TF1 ne respecte pas le principe d’égalité des candidats.
TF1 rappelle, enfin, qu’elle travaille en toute indépendance et dans la plus stricte éthique journalistique. Elle ne prend parti pour aucun courant et veille à respecter à la lettre le débat démocratique. La chaîne se conforme strictement, comme elle le fait toujours, aux règles et recommandations du CSA. Dans une période d’équité du temps de parole et non d’égalité, telle que définie par le CSA, elle a organisé le débat du 20 mars et les interviews politiques « spécial présidentielle » au sein de ses journaux télévisés.


Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment