NUITS BOTANIQUE 2017 : Focus sur Konoba, Sonnfjord et Valkø

Les Nuits Botanique font le pari du partage et du bonheur à travers la découverte des nombreux artistes ayant déjà éclairé le parcours des concerts du Botanique et qui seront sans nul doute les «grands de demain»… Parmi les nombreux artistes qui fouleront les scènes mythiques du Bota, j’aurai pu vous parler de mes potes de Stéréoclip mais c’est déjà complet ! Ou encore de Rive dont j’avais mis le clip Vogue en « clip du jour » en novembre dernier.

J’ai décidé de me focaliser sur 3 talents belges qui joueront tous les 3 le 19 mai 2017 au Cirque Royal. C’est certes réducteur face à la programmation mais je vous invite déjà à regarder la liste des artistes et le programme complet sur le site du Botanique.

Konoba marque les esprits avec des concerts remarqués (deux AB complètes en janvier dernier) et des clips remarquables (près de deux millions de vues pour le single On Our Knees). Il nous livre son premier album Smoke & Mirrors, et c’est une claque ! A la production léchée impressionnante, s’ajoutent un savant dosage de machines et d’instruments, de rêve et de réalité, de voix mélancoliques et de mélodies pop, de refrains à fredonner et des paysages sonores contemplatifs. Bref, des chansons modernes pour danser, rêver et s’abandonner…

Sonnfjord était « clip du jour » ici-même en janvier dernier. Entourée par Aurelio Mattern, son frère, et François de Moffarts, Maria-Laetitia Mattern forment est accompagnée de Fabio Zamagni (batterie) et Jérôme van den Bril (guitare). City Lights est un album clair-obscur, comme une nuit électrique fendue par les premières lueurs éclatantes du jour, à l’image de leur premier single Dust and Shapes.

Valkø présentera son nouvel EP This kind of Game lors de cette date exceptionnelle dans une version live spécialement pensée pour l’occasion. Deux violonistes, un violoncelliste, un contre-bassiste, une guitariste et une pianiste accompagneront la chanteuse à la voix envoutante pour vous emporter dans un voyage musical cinématographique. Un mélange féérique et intense à voir et vivre.


Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Leave a comment