Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

PIN PON devient friture !

Pin Pon – ©misteremma.com

Logé dans une ancienne caserne des pompiers, bâtiment construit par l’architecte Joseph Poelaert en 1859, au cœur des Marolles, Pin Pon devient friture. Une friture comme on en rencontrait autrefois un peu partout dans Bruxelles, avec du fait maison, avec de vraies frites et de vraies sauces. Une friture où l’on soigne ses classiques, avec la croquette de crevettes, le burger ou le fish and ships. Une friture aux allures bistrotières, avec une mitraillette à la joue de bœuf et le tartare de bœuf taillé au couteau.

L’enseigne se veut ainsi plus proche de l’âme et de l’esprit de son quartier. Thomas parle d’ailleurs de Friture 2.0. Thomas rêve d’un lieu de vie où l’on entre à tout moment, des premières heures du jour à tard la nuit. On y prend le petit déjeuner (des œufs sur le plat ou les tartines de pain du boulanger Charli), l’apéro du midi (la planche de saucisson d’Ardèche), et les canons du soir, entre copains et copines. A propos de canons, on parle ici de vins naturels ou bios, et de bières de brasseries artisanales, surtout bruxelloises, de la brasserie de la Senne et de la brasserie Cantillon. Le lieu entretient une attention particulière envers les petits producteurs et les produits locaux : fromages de La Fruitière, crème de la ferme de Montplainchamps et viandes de la boucherie Segers.

Le Pin Pon renait en proposant un panel d’activités sympathiques et une programmation musicale diversifiée, avec une sélection musicale mélangeant le populaire et le pointu. L’enseigne se veut intimiste, intégrant une double orientation, entre concerts et dj set. On y danse certains soirs et malheureusement, dans une friture, ce n’est pas la cigarette d’antan que vous sentirez en rentrant chez vous après vous être amusé mais le graillon et la frite ! C’est dommage car le lieu est étonnant avec ses deux bâtiments reliés par un palier central. N’hésitez pas, également, à prendre un lainage car en dehors de la piste de danse, la température n’est pas à la chaleur du battement de votre cœur et vous risquez de prendre froid dans les courants d’air.

Pin Pon – ©misteremma.com
Pin Pon – ©misteremma.com
Pin Pon – ©misteremma.com
________________

Plus d’infos :Pin Pon : 62 place du Jeu de Balle. 1000 Bruxelles – T. 02 540 89 99 – Ouvert du mercredi au dimanche, de 8 h à 23 h.

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *