Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

SOLAR BIKE : De Chelsea à Tulsa, Oklahoma

ENGLISH TRANSLATION HEREUNDER

Garage en face du Chelsea Motor Inn – Chelsea, Oklahoma – Route 66 – ©misteremma.com

Après avoir quitté le Chelsea Motor Inn, nous nous dirigeons vers la Main Street pour petit-déjeuner. Nous n’avions pas fait 4 mètres que JC et Rose Abram nous accostent. Nous restons un instant avec le patron du garage Chub’s Tire, un instant qui nous fera arriver pile au moment du passage du train. « Vite ! Un train ! » lance-je à Didier. Cet instant et ces mots vont bouleverser notre journée…

JC Abram – Chub’s Tire – Chelsea, Oklahoma – Route 66 – ©misteremma.com

Cela fait des jours que Didier espère filmer un train et si possible avec Michel dans le plan. Là, Michel n’est pas là mais l’occasion est trop belle pour rater ce moment.
Je pourrais écrire « check » dans ma liste mais nous ne sommes pas convaincus. Du coup, après le déjeuner au Main Street Dinner, nous décidons d’abandonner le groupe pour rester au passage à niveau et filmer à notre aise un futur train.

Pam Stanbro nous voit et s’arrête pour discuter avec nous. Elle reconduit son petit-fils Spencer à sa maman. Pam est une ambassadrice de la ville de Chelsea, elle travaille aussi pour le journal local. En tant qu’ambassadrice, elle tente de redonner du dynamisme et de l’attractivité à sa ville. Quelques minutes plus tôt, j’avais rencontré Jerry Mizer avec qui nous avions discuté du fait que tous les commerces du centre étaient fermés. La cause pour Jerry étant l’arrivée de Walmart et la délocalisation des usines. Il voyait d’un très bon œil le volonté de Donald Trump de rouvrir les mines à charbons. Pour Pam, l’avenir de Chelsea ne passe pas par les mines mais par le tourisme. Elle est passée par un simple constat : le nombre de touristes qui emprunte la route 66 et le fait que Chelsea ne soit pas un spot important sur la carte de la route. Du coup, avec d’autres habitants, ils ont nettoyé les rues, restauré un passage souterrain, installé des bannières « Route 66 – Chelsea » le long de la route et sont en train de racheter une maison pour en faire un musée.

Futur musée – Main Street – Chelsea, Oklahoma – Route 66 – ©misteremma.com

The Rexall drug – Chelsea, Oklahoma – Route 66 – ©misteremma.com

Voix de chemin de fer avec Usine en arrière plan – Chelsea, Oklahoma – ©misteremma.com

Selfie Geoffroy Minne – Pam Stanbro – Spencer – Didier Minne – Mister Emma – Chelsea, Oklahoma – ©misteremma.com

Deux heures plus tard, nous sommes toujours au passage à niveau. On s’amuse bien avec Pam et Spencer mais aucun train ne passe ! Ils sont coincés dans la ville voisine. Nous décidons de lever le camp et d’avancer.

Quelques kilomètres plus loin, nous croisons Michel sur son vélo et un train qui roule à du deux à l’heure. Nous cherchons un spot pour arrêter la voiture et écrire un plan. Les garçons se placent d’un côté du passage à niveau. Moi, je reste de l’autre côté avec la voiture. Les trains aux États-Unis sont très très longs. Vous en avez pour 10 minutes d’attente avant qu’il ne soit entièrement passé. Je rencontre le Santa Claus de l’Oklahoma. Nous rions ensemble sans se rendre compte du drame qui se déroule de l’autre côté de la voie du chemin de fer : la batterie de la caméra a lâché. Impossible pour les garçons de revenir à la voiture et pourtant le plan était parfait car Michel était arrivé avec le train.
Michel s’arrête auprès des garçons pour se plaindre de ce tronçon de route : il s’est fait engueuler par trois types car il roulait trop lentement, les bas côtés sont remplis de déchets qui sont très dangereux pour son vélo. Didier et Geoffroy n’ont aucun matériel sonore pour capturer ces paroles. Le matériel est avec moi qui suis toujours avec Santa Claus. Son épouse est en train de m’inviter à manger chez eux à Thanksgiving et elle m’apprend les différents accents de la région.

Passage du train – Verdigris, Oklahoma – Route 66 – ©misteremma.com

Santa Claus – Verdigris, Oklahoma – Route 66 – ©misteremma.com

Le train passé, je découvre les garçons désabusés. Il faut faire vite et trouver un nouvel endroit pour refaire le plan. Malheureusement, quelques mètres plus loin, les rails du train s’écartent de la route disparaissant dans le paysage. Il est temps pour nous de quitter cette idée et de nous focaliser sur notre personnage qui visite le McClellan-Kerr Nav. System à Verdigris et la fameuse Blue Whale.

Blue Whales – Catoosa, Oklahoma – Route 66 – ©misteremma.com

Twin Bridges State Park – Fairland, Oklahoma – Route 66 – ©misteremma.com

Mais nous voulons ce plan. Du coup, nous quittons Michel et nous traçons vers Tulsa, notre destination, où Geoffroy à découvert sur le net un passage à niveau à trois voies.
Nous nous positionnons et le destin nous apportera tout ce que nous avons attendu cette journée : une locomotive tirant de nombreux wagons remplis de charbon, croisant un autre très long train allant à du deux à l’heure, le tout rehaussé par le skyline de Tulsa et un magnifique couché de soleil.

Le soir, nous décidons d’aller fêter cette belle journée dans le downtown où nous découvrons des quartiers sympas avec des bars et restos trendy. Après avoir très bien mangé (japonais) au Yokozuna, les frères Minne décident de se confronter à la population locale au billard. Quant à moi, j’ai été assisté au spectacle drag du Club Majestic où ils reprenaient en intégralité la comédie musicale The Rocky Horror Picture Show de 1975 et suis ensuite allé à la recherche des teenagers de Larry Clark au Renegate. Je ne les ai pas vraiment retrouvés. La jeunesse 2017 boit, twerk, se dénude, swerk, rit, swerlk.

Passage de trains – Tulsa, Oklahoma – ©misteremma.com

ENGLISH TRANSLATION

After leaving Chelsea Motor Inn, we head to Main Street for breakfast. We had not done 4 meters before JC and Rose Abram accost us. We stay for a moment with the boss of the garage Chub’s Tire, a moment that will make us arrive right at the time of the passage of the train.  » Quick ! A train ! I told Didier. This moment and these words will change our day …

It’s been days that Didier hopes to film a train and if possible with Michel. At this time, Michel is not there but the opportunity is too good to be missed.
I could write « check » on my list but we are not convinced. So, after lunch at Main Street Dinner, we decide to leave the group to stay at the crossing and film the next train comfortably.

Pam Stanbro sees us and stops to chat with us. She takes her grandson Spencer back to his mother. Pam is an ambassador for the city of Chelsea, she also works for the local newspaper. As an ambassador, she tries to restore dynamism and attractiveness to her city. A few minutes earlier, I had met Jerry Mizer with whom we had discussed the fact that all the shops in the center were closed. The cause for Jerry being the arrival of Walmart and the relocation of factories. He saw Donald Trump’s willingness to reopen the coal mines very favorably. For Pam, the future of Chelsea does not go through the mines but through tourism. It went through a simple observation: the number of tourists who use Route 66 and the fact that Chelsea is not an important spot on the map of the road. As a result, along with other residents, they cleaned up the streets, restored an underpass, installed « Route 66 – Chelsea » banners along the road, and are buying a house to open a museum.

Two hours later, we are still at the railroad crossing. We have fun with Pam and Spencer but no train passes! They are stuck in the nearby city. We decide to leave and move on.

A few miles further, we meet Michel on his bike and a train riding at a very low speed. We are looking for a spot to stop the car and write a shot. The boys stand on one side of the railroad crossing. I, stay on the other side with the car. Trains in the United States are very, very long. You have a 10-minute wait before it’s completely gone. I meet the Santa Claus of Oklahoma. We laugh together without realizing the drama unfolding on the other side of the railroad track: the camera battery was empty. Impossible for the boys to come back to the car and the shot was yet perfect because Michel had arrived with the train.
Michel stops with the boys to complain about this part of road: he was shouted by three guys because he was driving too slowly, the low sides are filled with trash that is very dangerous for his bike. Didier and Geoffroy have no sound equipment to capture these words. The material is with me and I am still with Santa Claus. His wife is inviting me to eat at their home for Thanksgiving and she teaches me the different accents of the region.

The train passed, and I discover the disillusioned boys. We must do quickly and find a new place to do the plan again. Unfortunately, a few yards further, the rails of the train deviate from the road, disappearing in the landscape. It is time for us to leave this idea and focus on our character who visits the McClellan-Kerr Nav. System in Verdigris and the famous Blue Whale.

But we want this shot. So, we leave Michel and we ran to Tulsa, our destination, where Geoffroy discovered a three-way crossing.
We position ourselves and fate will bring us all we have expected this day: a locomotive pulling many cars filled with coal, crossing another very long train going very slowly, all enhanced by the skyline of Tulsa and a beautiful sunset.

In the evening, we decide to go celebrate this beautiful day downtown where we discover nice neighborhoods with bars and trendy restaurants. After eating very well (Japanese) at Yokozuna, the Minne brothers decided to confront the local population with billiards. As for me, I attended the Majestic Club drag show where they took over the musical The Rocky Horror Picture Show in 1975 and then went to look for Larry Clark’s teenagers at Renegate. I did not really find them. Youth in 2017 drinks, twerk, stripped, swerk, laughs, swerlk.

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *