Le film se déroule en 1967, en France, dans une école qui forme de bonnes ménagères ! Et là, c’est déjà le choc de société. 68 et ses libertés sont proches, l’école vit ses dernières heures mais avant les émeutes et le « Peace and love », les règles pour devenir une gentille servante à son mari ont la vie dure.

Tenir son foyer et se plier au devoir conjugal sans moufter : c’est ce qu’enseigne avec ardeur Paulette Van Der Beck dans son école ménagère.

Mai 68 fera vaciller les certitudes de Paulette mais pas seulement. Le décès de son mari l’a rend veuve, ruinée… et libre. Elle découvre le retour de son premier amour… et si la bonne épouse devenait une femme libre ?

La réalisation de Martin Provost est très colorée, créative, dirigée, théâtralisée jusqu’à vous emmener dans une scène finale chantée.

Le film est plaisant et distrayant avec une fin qui bouleverse les codes de cette comédie en un militantisme trop appuyé.

Fiche technique
Titre : La bonne épouse
Réalisation : Martin Provost
Avec : Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky
Pays : France, Belgique
Genre : Comédie
Date de sortie : 11/03/2020 (France – Belgique)
Durée : 1h45

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email