Février 1939. Complètement submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature de Franco, le gouvernement français parque ces Espagnols dans des camps de concentration où beaucoup d’entre eux vont périr faute de soins et de nourriture. Dans un de ces camps, deux hommes, séparés par des fils de fer barbelés, vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est Josep Bartolí (Barcelone 1910 – New York 1995), combattant antifranquiste et artiste d’exception.

Aurel fait de l’économie de l’animation la force de sa mise-en-scène qui oscille entre une promenade dans série d’illustrations et une animation pure. Le sujet est bien évidemment très fort et porté magistralement par le dessin de l’auteur. C’est un vibrant hommage à Josep Bartoli et, également, une merveilleuse histoire intergénérationnelle entre un grand-père mourant et son petit-fils qui vit à mille lieux de la souffrance de son ainé. Et pourtant avec un peu d’écoute, nous sommes peut-être plus proche que nous le pensons de l’autre et son histoire peut aussi vous transporter, nous sortir de note bulle, nous rendre fier, nous émouvoir.

Aurel vous emporte directement dans son histoire avec force et brio.

Fiche technique
Titre : Josep
Réalisation : Aurel
Avec : Sergi López, Gérard Hernandez, Bruno Solo
Genre : Animation
Pays : France, Belgique
Date de sortie : 30/09/2020 (France) – 07/10/2020 (Belgique)
Durée : 1h20

Affiche du film « Josep » de Aurel
Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email