Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

CANNES 2018 : « Seule à mon mariage » de Marta Bergman

Marta Bergman est une réalisatrice belge de documentaires. « Seule à mon mariage » est son premier long métrage de fiction dans lequel elle emporte le spectateur dans la quête amoureuse de Pamela, une quête surtout d’une vie meilleure. Dans ses bagages : Alina Serban, une activiste roumaine et l’acteur flamand Tom Vermeir.

Insolente, spontanée, drôle, Pamela, jeune Rom, ne ressemble à aucune fille de sa communauté. Elle vit seule avec sa grand-mère et son bébé dans une cahute où elles partagent le même lit. Mais que faire avec une enfant de deux ans quand on rêve d’être libre? Pamela s’embarque vers l’inconnu, rompant avec les traditions qui l’étouffent. « Lapin, pizza, amour », trois mots de français et l’espoir d’un mariage pour changer son destin et celui de sa fille.

« J’aime cette histoire« , me développe Alina Serban « car elle parle d’êtres humains et pas seulement d’une femme roumaine mais plutôt d’une relation entre deux êtres humains. L’histoire pourrait se dérouler n’importe où. C’est une histoire féministe qui peut dire des choses différentes pour différentes personnes. »

Le film est mené tambour battant par l’actrice Alina Serban qui joue pour la première fois au cinéma. Cette comédienne de théâtre a été castée en Roumanie par la réalisatrice et la productrice Cassandre Warnauts (Frakas Productions). « J’étais à un Festival international sur William Shakespeare en Roumanie. Je jouais Mercutio (ndlr : Roméo et Juliette). Un agent de casting m’a dit que Marta désirait me voir à Bucarest et j’ai répondu que ce n’était pas possible car je répétais 16h par jour. Alors Marta et Cassandra ont voyagé pendant 4h pour venir me voir. Et c’est comme ça que nous nous sommes rencontrées. » me déclare Alina Serban. « Dès que je suis rentré dans la pièce, Marta m’a dit que j’étais prise. J’étais très étonnée car je n’avais encore rien fait. »

Cette première expérience au cinéma en donnera d’autres mais Alina n’abandonne pas pour autant le théâtre : « Je n’ai pas de préférence entre l’un et l’autre. Ce sont deux métiers différents. Ils ont des saveurs différentes. Lorsque vous jouez une pièce de théâtre vous êtes directement en contact avec les réactions avec le public. J’adore ça. Ici, nous avons tourné l’année dernière et j’ai seulement les réactions maintenant. C’est différent. »

Le casting est complété par l’acteur belge Tom Vermeir, l’excellent Marian Samu et une petite fille de 2 ans avec laquelle Marta Bergman et les acteurs.trices étaient à sa merci.

Portrait Alina Serban – Festival de Cannes 2018 – ©misteremma.com

Portrait Marta Bergman – Festival de Cannes 2018 – ©misteremma.com

J’ai vu le film à Bruxelles après avoir fait un entretien avec la réalisatrice afin qu’elle me pitch son film. Puis, j’ai vu le film et j’ai revu Marta. C’est le résultat de la vidéo en tête de cet article.
Et puis, il y eu Cannes où j’ai vu Marta au soleil cette fois-ci. Sur le Belgian Boat, elle était accompagnée de ses comédien.ne.s : la chemise moulante de Tom et le sourire ravageur d’Alina donnait tout le glamour que ce film a besoin pour vivre sur la Croisette.

« Marta avait vu « Belgica » avant que l’on ne se rencontre. Il ne s’agissait pas à proprement parlé de casting. Nous avons plutôt parler de scènes. Marta a vu que cela fonctionnait bien et nous avons commencé à travailler ensemble » me déclare Tom Vermeir. « Sur le tournage, je parlais en français et parfois en anglais avec Alina, un peu comme dans le film, en fait. »

Dans « Seule à mon mariage », une scène m’a profondément marqué, celle où Alina se fait draguer lourdement par les amis de son copain dans l’appartement. « Je la trouve très drôle » me répond Tom « Pas toi ? C’est juste une soirée trop arrosée où deux types sont attirés par Pamela. Et Pamela est plutôt sexy et attractive. »
« Pamela comprend ce qui se passe dans cette scène mais elle décide de jouer la sécurité afin de ne pas donner le pouvoir que les hommes tentent d’avoir. Je pense que de nombreuses femmes réagissent comme ça dans de telles situations. » conclut Alina Serban.

Fiche technique
Titre : Seule à mon mariage
Réalisateur : Marta Bergman
Avec : Alina Serban, Tom Vermeir, Marian Samu
Pays d’origine : Belgique
Date de sortie : Inconnue
Genre : Drame
Durée : 1h40
Sélection : ACid – Cannes 2018

Portrait Tom Vermeir – Festival de Cannes 2018 – ©misteremma.com

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *