Ce dimanche 21 février 2016, la RTBF lancera sa nouvelle série événement : La Trêve. 10 épisodes d’une enquête policière dans les forêts ardennaises. La Trêve est avant tout l’histoire d’un homme en perte d’équilibre qui va se retrouver face à un vrai casse-tête où la culpabilité d’un seul n’exclut pas la responsabilité des autres.

5 raisons pour regarder La Trêve :
1. Le scénario
L’intrigue imaginée par Benjamin d’Aoust, Matthieu Donck et Stéphane Bergmans vous tiendra en haleine dès le premier épisode. La Trêve est avant tout l’histoire d’un homme en perte d’équilibre qui va se retrouver face à un vrai casse-tête où la culpabilité d’un seul n’exclut pas la responsabilité des autres.

Yoann Peeters, 40 ans, est un homme sur le fil. Il ne travaille plus depuis la mort de sa femme, et a décidé de venir s’installer à Heiderfeld, le village de son enfance, avec sa fille Camille. Un poste s’est libéré à la police locale. Yoann y voit l’occasion de se mettre au vert et de prendre un nouveau départ. Mais la réalité fait rapidement irruption. Quelques jours après le carnaval, le corps d’un jeune footballeur togolais, Driss Assani, est retrouvé dans une rivière. Personne n’a l’expérience de ce genre d’enquête dans le village. Sauf lui. Alors que tout le monde se désintéresse du sort de ce gamin mort à des milliers de kilomètres de chez lui, Yoann Peeters se met à déterrer les secrets les plus enfouis de cette petite communauté qu’il connait bien. Mais Yoann n’aurait pas dû reprendre le service si rapidement, pas sur une affaire de ce type, pas à cet endroit-là.

2. Matthieu Donck
Je vous ai déjà parlé de Matthieu Donck, notamment lors de la sortie du second tome de l’excellente bande dessinée Shrimp (Dargaud) dont il signait le scénario. En 2012, il réalise son premier long métrage, Torpedo, dans lequel il offre le plus beau rôle de la carrière de François Damiens. Ce n’est pas moi qui le dit mais le réalisateur Valery Rosier qui présente son film Parasol actuellement au cinéma (voir notre rencontre) et dont Matthieu Donck co-signe le scénario.

3. Le casting
Le casting de La Trêve est tout bonnement époustouflant. Près de 50 acteurs et actrices belges se retrouvent dans les 10 épisodes de cette première saison.

Yoann Blanc, Guillaume Kerbusch, Jean Henri Compère, Anne Coesens, Catherine Salée, Sophie Breyer, Sophie Maréchal, Lara Hubinont, Tom Audenaert, Sam Louwyck, Jérémy Zagba, Jean-Benoit Ugeux, Thomas Mustin, Philippe Grand’Henry et bien d’autres…

la-treve-cover

La Trêve – Image promotionnelle – RTBF

4. La réalisation
Matthieu Donck a voulu mettre du cinéma à la télévision. On est loin, très loin de ce que la Belgique et même la France peuvent nous offrir comme séries. Il y a du Fargo dans sa réalisation. Les décors naturels des Ardennes belges sont sublimées par le talent d’Olivier Boonjing.

5. Beaucoup d’humour
Non la série n’est pas spécialement drôle même si certaines situations sont bien décalées mais Matthieu Donck, Yoann Blanc, Catherine Salée et Thomas Mustin que j’ai interviewés aux petites heures des Machins ou lors d’un après-midi « première rencontre » au Roi des Belges le sont assurément. C’est donc un joli reportage très décalé et rempli d’humour que je vous propose de découvrir en tête d’article et qui, je l’espère, vous donnera encore plus envie de regarder La Trêve. Merci les amis pour ces moments délicieux.

La Trêve, dès le dimanche 21 février à 20h sur la RTBF et en simultané mais sur grand écran et avec toute l’équipe au cinéma L’Aventure à Bruxelles.


Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email