Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

#MORANDINIGATE : Le dossier de l’affaire « Les Faucons »

13 juillet 2016
Les Inrocks publie une enquête sur la web-série Les Faucons, une production de la société NZPP (Ne Zappez Pas), propriété du journaliste Jean-Marc Morandini. Très vite, l’article devient le scandale de l’été.

Les Faucons, ce sont 3 épisodes d’une web série dont le scénario évolue dans le monde du football avec de nombreuses scènes dans les vestiaires. Et justement, pour pouvoir jouer ces scènes de vestiaires, Catherine Leclerc – la directrice de casting – demandait explicitement dans ses échanges d’emails que les garçons puissent être capables de tourner quelques scènes de nu.

Mais Catherine n’aurait jamais existé ! Il s’agirait en fait de Jean-Marc Morandini himself !
Dans son article, Les Inrocks détaille le contenu des échanges : « Catherine » demande à un comédien de lui envoyer une scène de masturbation non simulée. « Elle » insistera pour voir les parties génitales. Jean-Marc Morandini aurait même reçu un acteur dans son bureau à Europe 1 et lui aurait demandé de se dévêtir pour le prendre en photo. Et ce n’est pas tout. Jean-Marc Morandini est montré comme un pervers, un prédateur sexuel. L’article parle de nudité entre deux frères dont un mineur, d’une fellation à faire à JMM pour passer le casting, d’une masturbation non simulée et filmée.

Enfin, les acteurs auraient joué gratuitement ou auraient à peine été payé parfois même en black.

Le jour même, le site de la web-série n’existait plus. Il ne reste plus qu’une homepage fixe. Tous les articles sur le site de Jean-Marc Morandini ont été effacés.

Suite à cette publication, Mathieu Delormeau passe sa journée à retweeter et à liker les messages de soutien de ses fans, Chris Bieber dénonce sur Snapchat les perversions sexuelles de l’animateur d’Europe 1 et NRJ12 et accuse le rédacteur en chef du site jeanmarcmorandini.com, Kevin Vatant, de complicité. Laurent Artufel, quant à lui, poste un article de Libération parlant de l’affaire sur son compte Facebook  en indiquant ceci :

Jean-Marc ne me fait pas peur contrairement à beaucoup de monde dans ce métier… Mais comme je n’attends rien de personne… Il m’a déjà assassiné médiatiquement malgrè toutes les émissions que j’ai mené à bout avec succès. Je n’ai aucune rancoeur envers lui mais si je partage cet article c’est qu’un moment il faut que la roue tourne. Personnellement j’aime la télé mais à cause (ou grace à lui) je n’en fais plus et je consacre mon temps à mon métier d’acteur et de producteur. Karma is a Karma 🍀

19 juillet 2016
Jean-Marc Morandini, revenu de ses vacances, provoque une conférence de presse. Pas un mot sur la fameuse Catherine, pas d’infos sur les problèmes de rémunérations des acteurs. L’animateur d’Europe 1 s’est par contre étonné que les acteurs de la série Les Faucons s’insurgent aujourd’hui sur les conditions de travail alors qu’ils ont passé un casting, qu’ils sont revenus un mois plus tard pour tourner le premier épisode et ainsi de suite jusqu’au troisième. Il s’étonne des propos de Jonathan Louis car il n’a jamais joué dans la série.

Jean-Marc Morandini pense que Marc-Olivier Fogiel est derrière toutes ses accusations et dénonce la complicité de Matthieu Delormeau.

Au terme de la conférence de presse, Jean-Marc Morandini a déclaré qu’il avait décidé de lancer des procédures judiciaires contre Marc-Olivier Fogiel, Matthieu Delormeau, Chris Bieber, le magazine Les Inrocks et la journaliste Fanny Marlier qui a sorti l’affaire.

20 juillet 2016
Les Inrocks publie un nouvel article avec de nouvelles révélations : des échanges sur Twitter entre Morandini et un mineur de 15 ans à l’été 2012.

Le site jeanmarcmorandini.fr passe à l’attaque en publiant ses premiers articles sur l’affaire. Marc-Olivier Fogiel et Matthieu Delormeau déclarent de leurs côtés qu’ils portent plainte contre l’animateur.

27 juillet 2016
Europe 1 décide de mettre l’animateur de ses matinales (9-12h) à l’écart de l’antenne mais assure son soutien. Jean-Marc Morandini demeure salarié de la chaîne et il reste en charge des contenus du Grand direct des Médias.

28 juillet 2016
Me Thierry Vallat dépose plainte pour « harcèlement sexuel » et « travail dissimulé ». Le même jour, L’Obs publie une nouvelle enquête dans laquelle le journal évoquent « des pratiques similaires et récurrentes remontant à 2006 ».

Jean-Marc Morandini aurait organisé des castings pour un projet de remake français du film Ken Park de Larry Clark. A cette époque, la directrice de casting s’appelait Claire. L’Obs évoque, également, les annonces sur le site jeammarcmorandini.com pour un casting sur une télé-réalité sans censure et celui sur un reportage sur les jeunes naturistes. A chaque fois, le même scénario : une directrice de casting « mystérieuse » et des questions sur la capacité à se mettre à nu.

09 août 2016
C’est face à une refonte complète de la matinale que les auditeurs d’Europe 1 feront face dès le 22 août 2016. Le Grand direct des médias (seul rescapé) sera animé par Thomas Joubert et sera allongé de 30 minutes. A 10h30, Christophe Hondelatte débarque pour 1h d’émission. Enfin, la dernière demi-heure (11h30 – 12h) sera confiée au docteur Gérald Kierzek.

10 août 2016
lepoint.fr fait le point sur le volet juridique de l’affaire et indique ce jour que l’enquête ouverte fin juillet pour « corruption de mineur » ne concerne pas la websérie Les Faucons. Elle concerne un seul plaignant et est menée par la Brigade de protection des mineurs (PJ de Paris).
La seconde enquête, pour « harcèlement sexuel et travail dissimulé » cette fois-ci, a été ouverte début août. Elle concerne 5 plaignants et a été confiée aux policiers de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (PJ de Paris).
Le site indique, enfin, que des premières auditions de plaignants ont démarré mais que l’animateur n’a pas encore été entendu.

20 août 2016
Guillaume Perrier, patron du pôle télévision du groupe NRJ, a annoncé dans les colonnes de Télé 2 semaines que Crimes reviendrait bel et bien avec de nouvelles productions (enregistrées) dès la fin août mais que les émissions en direct ne reprendraient pas immédiatement.

25 août 2016
LesJours.fr annone que l’animateur est écarté de l’antenne d’iTélé et qu’il sera remplacé par Amandine Bégot. Suite à cette annonce, la direction de la communication du groupe Canal+ a tenu à préciser par un communiqué : « Dans le respect du principe de présomption d’innocence, le Groupe CANAL confirme l’arrivée de Jean-Marc Morandini sur iTELE. Pour lui permettre de préparer sa défense, iTELE et Jean-Marc Morandini détermineront à quelle date débutera son émission. En cas de condamnation, Jean-Marc Morandini et iTELE ont d’ores et déjà prévu qu’il quitterait le groupe sans indemnité« .

7 septembre 2016
Selon une information BFMTV, Jean-Marc Morandini aurait déposé une plainte pour tentative de chantage contre l’un des 5 comédiens majeurs qui l’accusent de harcèlement sexuel. Cette personne aurait envoyé un email à l’animateur lui réclamant 50 000 euros pour arrêter les poursuites.

12 septembre 2016
Jean-Marc Morandini a publié sur son site Internet un communiqué de ses avocats, Maîtres Céline Lasek et Patrick Klugman, précisant qu’il désirait être entendu dans les meilleurs délais dans le cadre des investigations conduites par le parquet de Paris.

21 septembre 2016
Jean-Marc Morandini est placé en garde à vue par la Brigade de protection des mineurs de la police judiciaire parisienne. Dans l’après-midi, des perquisitions auraient été menées à son domicile.

23 septembre 2016
Après 48h de garde à vue, Jean-Marc Morandini a été mis en examen pour corruption de mineur et corruption de mineur aggravée par l’utilisation d’un moyen de communication électronique. L’animateur d’NRJ12 risque jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende. Pour l’instant, il a l’interdiction d’entrer en contact avec les victimes et d’exercer une activité professionnelle en lien avec des mineurs. Il doit signaler toute sortie du territoire français.

24 septembre 2016
Bertrand Chameroy était l’invité de C l’Hebdo sur France 5 pour parler de son retour à l’été dans une toute nouvelle émission OFNI, l’info retournée (W9). Interrogé sur celui qui l’a fait démarrer sur D8, il a répondu : Il y a un retour de bâton qui, quelque part, me semble un peu logique aussi. Sur son blog, Jean-Marc a quand même une fâcheuse tendance à tacler ses ennemis dès qu’il le peut. Après, il le dit lui-même, c’est son blog, donc il raconte ce qu’il veut. Forcément, le jour où il lui arrive des pépins, les gens qu’il a passé son temps à basher, se vengent un petit peu.

25 septembre 2016
Jean-Marc Morandini reste combatif et dénonce les fausses informations de ses confrères de Télé-Star qui annoncent par tweet que NRJ12 déprogramme Crimes dès le lundi 26 septembre en raison de sa mise en examen. Crimes sera bel et bien à l’antenne mais ce qu’il oublie d’indiquer dans son article est qu’NRJ12 a remonté l’épisode ! En effet, selon Le Parisien, la chaîne aurait retiré tous les plateaux afin que le journaliste n’apparaisse plus à l’écran. Jean-Marc Morandini restera néanmoins présent mais uniquement en voix off.

26 septembre 2016
Ce matin, NRJ12 a déprogrammé les anciennes émissions de Crimes qui devaient être rediffusées entre 9h40 et 11h25 pour diffuser un numéro de Tellement vrai.

De plus, la Société des journalistes d’iTELE a informé les salariés de la chaîne info que suite à la mise en examen de Jean-Marc Morandini et ‘compte tenu de la gravité des faits qui lui sont reprochés’, Serge Nedjar (directeur de la chaîne) et Gérald-Brice Viret (directeur de Canal+) ont décidé que Jean-Marc Morandini ne viendra pas sur iTélé, sauf contre-ordre. Source : lesjours.fr

07 octobre 2016
iTELE annonce l’arrivée de Jean-Marc Morandini sur sa chaîne dès le 19 octobre 2016. Il animera un magazine quotidien (du lundi au vendredi). Morandini Live sera consacré aux médias avec interviews, débats et infos liés à l’actualité du secteur. Le programme sera diffusé de 18 à 19h.

17 octobre 2016
Jean-Marc Morandini doit arriver sur iTELE à 18h… mais, à 11h30, la rédaction a pris la décision de se mettre en grève pour 24h. Au même moment, Les Inrocks publie de nouvelles révélations faisant suite à l’article du Point du 14 octobre (voir plus haut) dans lequel le magazine raconte la mésaventure d’un jeune homme âgé de 18 ans à l’époque des faits.

18h00, Morandini Live est bel et bien à l’antenne sur iTELE. Lire notre dossier sur l’émission Morandini Live.

22 octobre 2016
Christophe Hondelatte est invité à l’émission On n’est pas couché sur France 2. Laurent Ruquier le questionne sur l’affaire Morandini-Les Faucons. Il ne mâche pas ses mots sur JMM en le décrivant comme pervers, comme gros dégueulasse. Il affirme néanmoins l’ancien animateur d’Europe 1 devrait être blanchi de toutes les accusations dont il est victime actuellement. Lire l’article.

18 janvier 2017
De source judiciaire, les médias ont appris ce mercredi 18 janvier 2017 que l’enquête ouverte pour harcèlement sexuel suite à l’article des Inrocks de cet été sur les castings opérés par Jean-Marc Morandini pour la websérie Les Faucons avait été classée sans suite par le parquet de Paris. Les investigations n’ont pas permis de démontrer que les acteurs de la série avaient subi une forme de contrainte, de pression ou de menaces. Jean-Marc Morandini s’était d’ailleurs défendu à l’époque des faits en déclarant que les acteurs savaient ce qu’ils venaient tourner.

20 janvier 2017
Le Tribunal de Grande Instance de Paris a considéré que les propos de Jean-Marc Morandini à l’encontre du chroniqueur Matthieu Delormeau lors de la conférence de presse du 19 juillet 2016 étaient diffamatoire. L’animateur de NRJ12 a été condamné à verser à Matthieu Delormeau 5.000 euros de dommages et intérêts et 1.500 euros de frais d’avocat pour atteinte à la vie privée.

L’animateur de NRJ12 reste mis en examen pour « corruption de mineurs aggravée » dans une autre affaire.

25 janvier 2017
VSD met en couverture Jean-Marc Morandini avec la légende suivante : Extraits exclusifs des messages sexuels envoyés par l’animateur. A l’intérieur, le magazine révèle qu’il a pu consulter le dossier pour lequel l’animateur d’NRJ12 a été mis en examen pour « corruption de mineurs aggravée » et publie des extraits des conversations entre Steven (nom d’emprunt) et Morandini. A l’époque des faits, l’adolescent âgé de 15 ans était venu assister à l’émission Vous êtes en direct et avait publié un selfie avec l’animateur sur son compte Twitter.

Quelques jours après, il m’a “follow” sur Tweeter ce qui a permis dès lors qu’on puisse échanger en privé.

D’après les éléments publiés par VSD, Jean-Morandini aurait répondu lors de sa garde à vue du 21 septembre 2016 : Je me disais qu’il devait avoir 18 ans. (..) Dès que j’ai su son âge, j’ai arrêté.

Couverture de l’édition du 25 janvier 2017 de VSD

24 novembre 2017
Les deux acteurs qui avait vu leur plainte classée sans suite, ont déposé de nouvelles plaintes avec constitution de partie civile déclenchant l’ouverture de deux informations judiciaires et la saisie d’un juge d’instruction.

7 mars 2018
Un juge d’instruction est saisi pour enquêter sur les accusations de harcèlement sexuel, d’abus de confiance et de travail dissimulé.

23 juillet 2018
Un réquisitoire introductif permet de désigné un second magistrat. La juge Céline Gaudilière, du tribunal de grande instance de Paris, pour instruire l’information judiciaire pour « harcèlement sexuel » et « travail dissimulé ».


Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *