De source judiciaire, les médias ont appris ce mercredi 18 janvier 2017 que l’enquête ouverte pour harcèlement sexuel suite à l’article des Inrocks de cet été sur les castings opérés par Jean-Marc Morandini pour la websérie Les Faucons avait été classée sans suite par le parquet de Paris. Les investigations n’ont pas permis de démontrer que les acteurs de la série avaient subi une forme de contrainte, de pression ou de menaces. Jean-Marc Morandini s’était d’ailleurs défendu à l’époque des faits en déclarant que les acteurs savaient ce qu’ils venaient tourner.

Le Hufffington Post précise que l’animateur de NRJ12 reste mis en examen pour « corruption de mineurs aggravée » dans une autre affaire, fait que Morandini ne précise pas dans son article paru ce jour sur son site d’information.

Par contre, Jean-Marc Morandini publie un article sur la déclaration de son ennemi Matthieu Delormeau dans TPMP le lundi 16 janvier 2017 :

J’avais fait avec mon neveu le choc des images. Je l’avais mis devant un lien erotico-un peu porno.

Valérie Benaïm – comme tous les autres chroniqueurs tombent des nues – et lui demande l’âge de son neveu. Réponse de l’intéressé : 7 ans.

C’est la consternation en plateau et sur les réseaux sociaux. L’affaire sera-t-elle aussi classée ? Certainement car Matthieu Delormeau est revenu sur la polémique le mardi 17 janvier 2017 dans TPMP en annonçant qu’en fait… il s’agissait d’une blague.

Le polémiste Eric Zemmour voit également son affaire classée sans suite. Il était poursuivi par le parquet de Paris pour apologie du terrorisme suite à une interview publiée dans le magazine Causeur dans lequel il avait déclaré « respecter » les jihadistes.


Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email