Du 8 au 12 juillet 2015 s’est tenu le premier Summercamp du magazine Sofilm.
Le programme était composé de cartes blanches, d’avant-premières, de projos en plein air, de rencontres version master-class, de rencontres version apéro sympa-cocktail-dj-concerts et d’un programme sportif, le tout réhaussé par la présence de nombreux invités dont Eric Cantona, Chantal Goya, Jean-Pierre Léaud, Frédéric Taddéï, Gaspar Noé (dont on a aimé Love à Cannes), Noël Godin (dont on a aimé sa dernière attaque pâtissière) et les acteurs Benoit Forgeard, Jean-François Stévenin et Serge Bozon.

A cette occasion, le journaliste réalisateur Jonathan Trullard – dont je vous avais déjà parlé avec son programme Arrête ton cinéma (relire l’article) – est parti à Nantes avec son micro pour recueillir quelques bons mots des invités de ce Summercamp Sofilm.

Je vous propose d’écouter les podcasts ci-dessous.

Frédéric Taddei
Frédéric Taddei considère qu’un cinéphile est un nostalgique. La cinéphilie serait-elle une maladie d’adolescent ? En tout cas, il considère qu’un cinéphile de 40 ans, c’est louche.

Le cinéma, c’est bien pour avoir un aperçu superficiel de la vie mais après il faut vivre sa vie.

Pour le journaliste de France Télévision, le cinéma est une longue publicité pour la vie. Le cinéma sublime la vie et tout naturellement, à la question « le cinéma des frères Dardenne vous intéresse-t-il ?« , la réponse est catégorique : NON !

Noël Godin
Noël Godin n’est pas seulement un entarteur, c’est aussi un très grand cinéphile et même cinéphage. Mais se sent-il cinéphile ? Quelle en est d’ailleurs sa définition ?

Chantal Goya
Chantal Goya revient sur ses rapports avec le cinéma et sur son expérience avec Jean-Luc Godard.

Gaspard Noé
Dans la première partie de l’entretien, Jonathan Trullard s’entretient avec le réalisateur sur le comment Gaspard Noé consomme-t-il le cinéma ? Il revient ensuite sur la sortie de Love.

Thierry Lounas
Thierry Lounas est le directeur de la rédaction de Sofilm et donc linitiateur de ce summercamp. Il revient sur la définition d’un cinéphile en 2015. Au contraire de Frédéric Taddei, Thierry Lounas pense que la cinéphilie est un sport collectif !


Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email