En 10 ans, le Festival Millenium est devenu le rendez-vous incontournable du documentaire en Belgique. La 11ème édition se profile du 22 au 30 mars 2019 à Bozar, au Cinéma Galeries, au Cinéma Aventure, au Palace et au Cinéma Vendôme.

Elle aura comme fil rouge « Consommer à tout prix« . A l’heure où les préoccupations liées aux changements climatiques occupent tous les esprits, le festival mettra notamment en avant les conséquences de cette  consommation sur l’environnement. De l’obsolescence programmée des choses à la manière dont internet nous influence, notre société moderne nous incite sans cesse à consommer plus. L’impératif n’est plus de produire pour répondre à des besoins mais de vendre à des consommateurs transformés en jouets.

Au programme, plus de 70 documentaires issus du monde entier dont les 3/4 sont des avant-première belges.

Trois grands focus baliseront ce fil rouge dont le « Panorama America » dans lequel vous retrouverez le film belge de la réalisatrice française Alexandra Kandy Longuet, « Vacancy » (lire notre critique).

C’est dans ce cadre également que le festival a invité la photographe américaine Lauren Greenfield. Depuis des années, elle traque les ravages du matérialisme dans notre civilisation et documente le rêve américain de richesse et de notoriété. Elle sera l’invitée du festival pour son documentaire « Generation Wealth » dans lequel elle questionne l’obsession du luxe, de l’accumulation, de l’image de soi et de la renommée, qui apporteraient soi-disant les clés d’une vie épanouissante.

Le deuxième focus se concentre sur la problématique du changement climatique, « Docs for Climate« . Pendant toute la journée du 24 mars, le festival mettra à l’honneur une série de  documentaires forts sur le changement climatique, nos modes de consommation et la justice climatique. En marge des projections, de nombreuses activités et des débats seront organisés.

Le film « Welcome to sodom » de Christian Krönes et  Florian Weigensamer est un bel exemple de cette programmation. Au Ghana, Agbogbloshie est l’un des endroits les plus toxiques sur terre. C’est la plus grande décharge électronique au monde. Près de 6.000 femmes, hommes et enfants travaillent et vivent ici. Ils l’appellent “Sodom”. Chaque année, près de 250.000 tonnes d’ordinateurs, smartphones, climatiseurs et autres appareils usagers d’un monde électrisé et numérique lointain aboutissent ici. Expédiés au Ghana en toute illégalité.

Enfin, le troisième focus de cette 11ème édition parlera de l’impact de la digitalisation sur notre monde. « Digital Citizens » s’intéresse à notre manière de vivre, de communiquer, de travailler et de consommer dans un monde digital. Malgré les nombreux aspects positifs, l’utilisation de nos données et le respect de la vie privée restent ambivalents. L’arrivée de l’intelligence artifcielle pose des questions d’ordre éthique auxquelles nous n’avons jamais été confrontés jusque-là. Une sélection de films qui mettra en lumière ces différents aspects.

Parmi les documentaires présentés, nous avons retenus « The Cleaner » de Moritz Riesewieck et Hans Blockpremière.

Examiner 25.000 images par jour pour faire disparaître l’immoralité de la toile, c’est le quotidien d’employés philippins anonymes embauchés par la Silicon Valley. Ils sont confrontés tous les jours aux contenus les plus sordides d’internet sans avoir la possibilité de raconter leur traumatisme. Ce thriller documentaire pose la question des limites de la censure.

Plus d’infos :www.festivalmillenium.org

Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone